Nouvelles recettes

Les partisans de Paula Deen se tournent vers Facebook ; Deen apparaîtra le mercredi « AUJOURD'HUI »

Les partisans de Paula Deen se tournent vers Facebook ; Deen apparaîtra le mercredi « AUJOURD'HUI »


La semaine dernière, Paula Deen a été officiellement exclue de Food Network après avoir publié deux vidéos d'excuses à la suite de la diffusion d'une transcription dans laquelle Deen admet avoir utilisé le mot "N" et fait des blagues racistes.

Depuis lors, cependant, il s'est passé beaucoup de choses; Deen a publié deux déclarations concernant sa libération de Food Network, dire AUJOURD'HUI, "Je tiens à remercier le Food Network pour 11 années formidables. En raison du cadeau que le Food Network m'a offert, j'ai eu le plaisir d'être autorisé à entrer dans tant de foyers à travers le pays et de rencontrer des personnes qui ont le plus partagé avec moi des histoires touchantes et personnelles."

Le magazine People a reçu un déclaration similaire de Deen Samedi, où elle a ajouté: "Cela n'aurait pas été possible sans Food Network. Merci encore. Amour et meilleurs plats à tous."

De plus, le monde entendra davantage parler de Deen alors qu'elle revient au AUJOURD'HUI spectacle le mercredi pour une interview exclusive, rattrapant son absence la semaine dernière.

En attendant, la réponse du public aux commentaires de Deen et à son licenciement ultérieur semble être mitigée. De nombreux supporters se sont mis en ligne, avec le "We Support Paula Deen" la page Facebook gagner quelque 290 000 abonnés. "Tous ceux qui ont grandi dans les années 50 et 60 à un moment ou à un autre ont utilisé le mot même pour lequel Paula est écrasée. C'était le monde dans lequel nous vivions à l'époque - vrai, faux ou indifférent - c'était juste la façon dont c'était . Nous avons maintenant grandi et en tant que comté, nous continuons à travailler sur l'égalité de traitement pour tout le monde", a écrit un commentateur.

D'autres partisans de Paula Deen se sont rendus sur la page Facebook de Food Network pour exprimer des sentiments similaires, tandis que d'autres ont applaudi Food Network pour leur décision. "Je ne suis pas parfait, à peine. Mais je n'ai jamais et n'utiliserai jamais d'insultes raciales. Oh, et les gens qui les utilisent 'une fois' ont généralement l'habitude de les utiliser. Elle n'a pas sa place sur le Food Network. Tout crédible l'entreprise aurait répondu de la même manière", a écrit un commentateur.

Enfin, l'ancienne représentante des relations publiques de Deen, Nancy Assuncao, a fait une tournée médiatique ce week-end pour discuter du déménagement, et alors qu'elle a dit à Anderson Cooper que elle a trouvé la réponse de Deen "digne de grincer des dents", il semblait qu'elle essayait de défendre Deen, juste un peu. "Je connais le cœur de cette femme; je n'ai peut-être pas toujours été d'accord avec la façon dont elle dirigeait son entreprise ou la direction qu'elle a pu prendre, il est clair qu'il y a eu des erreurs...", a déclaré Assuncao avant d'être interrompu par Cooper.

"Je ne pense pas qu'elle ait été présentée sous le meilleur jour, et c'est triste tout autour", poursuit Assuncao.


Paula Deen : Je ne suis pas raciste

La reine de la cuisine populaire du Sud s'est rendue en larmes à l'émission "Today" de NBC mercredi pour la première fois pour parler du scandale de racisme qui a secoué son empire culinaire. Elle a dit qu'elle était "quelque peu en état de choc" face à ce que "des mensonges blessants ont été dits à mon sujet".

Interrogé par l'animateur Matt Lauer si elle était raciste, Deen a répondu: "Non, je ne le suis pas."

États-Unis et monde

Les Palestiniens voient la victoire dans la trêve de Gaza alors qu'Israël met en garde le Hamas

Biden, la Lune de la Corée du Sud « profondément préoccupée » par la Corée du Sud

"S'il y a quelqu'un là-bas qui n'a jamais dit quelque chose qu'il aurait aimé pouvoir reprendre, si vous êtes là-bas, ramassez cette pierre et jetez-la si fort sur ma tête que cela me tue", a déclaré Deen vers la fin. de son entretien. "S'il te plaît, je veux te rencontrer. Je veux te rencontrer. Je suis ce que je suis et je ne change pas."

À la suite de révélations selon lesquelles Deen a admis avoir utilisé le mot N dans le passé et envisagé d'organiser un mariage de style plantation, le Food Network et Smithfield Foods ont rompu les liens avec le célèbre cuisinier. La chaîne de téléachat QVC a déclaré qu'elle examinait ses relations commerciales avec elle et le géant des casinos Caesars Entertainment Corp.

Deen a souligné qu'elle avait encore beaucoup de partisans et que son apparition "Aujourd'hui" n'avait pas pour but d'arrêter l'hémorragie financière. Elle a dit qu'elle voulait que les gens « sachent qui je suis ».

Pressé sur la question, Deen a déclaré: « Est-ce que je m'aurais viré ? Me connaître? Non."

Deen, 66 ans, devait à l'origine apparaître dans "Today" vendredi dernier au plus fort de la controverse sur les mots N déclenchée par une déposition dans une affaire judiciaire, mais annulée à la dernière minute.

Elle a publié deux heures plus tard des excuses vidéo en ligne implorant le pardon de ses fans pour avoir utilisé des insultes raciales. Dans l'une des vidéos YouTube, Deen s'est excusé auprès de Lauer pour avoir été "physiquement incapable" de faire l'interview "Aujourd'hui".

Deen est sous le feu des critiques depuis qu'un ancien directeur d'un restaurant de Savannah, en Géorgie, appartenant à Deen et son frère, a déposé une plainte de 1,2 million de dollars contre le couple. L'employée, Lisa Jackson, a affirmé qu'elle avait été harcelée sexuellement par Bubba Hiers et que Deen avait utilisé le mot N autour d'elle.

"Oui, bien sûr", a déclaré Deen dans la déposition du 17 mai après avoir utilisé l'insulte, ajoutant: "Cela fait très longtemps."

Mais elle a déclaré à Lauer mercredi qu'elle n'avait utilisé le mot N qu'une seule fois en 1986 en référence à un homme noir qui tenait une arme à feu sur sa tête.

"Je connais mon amour pour les gens, et je ne vais pas m'asseoir ici et raconter tout ce que j'ai fait pour les personnes de couleur", a déclaré Deen, ajoutant que "quelqu'un d'autre peut le dire".

Deen n'a pas regretté d'avoir dit la vérité dans sa déposition au tribunal et les seules personnes contre lesquelles elle a des préjugés sont les voleurs et les menteurs, a-t-elle déclaré.

Interrogée sur ses commentaires au tribunal selon lesquels elle ne peut pas déterminer ce qui offense une autre personne, Deen a évoqué ce qu'elle entend dans les cuisines de ses restaurants.

"C'est très pénible pour moi d'aller dans mes cuisines et j'entends comment ces jeunes s'appellent eux-mêmes", a déclaré Deen. "C'est très pénible pour moi parce que je pense que pour que ce problème soit résolu, ces jeunes vont devoir prendre le contrôle et commencer à se respecter les uns les autres et à ne pas se dire ce mot."

Deen a déclaré qu'elle comptait le révérend Jesse Jackson parmi ses partisans et qu'elle "ne sous-estime jamais le pouvoir de ces voix parce que ces gens qui m'ont rencontré, me connaissent et m'aiment, ils sont aussi en colère que les gens qui lisent ces histoires qui sont des mensonges."

Deen est l'auteur de 14 livres de cuisine qui se sont vendus à plus de huit millions d'exemplaires. Son empire médiatique comprend également le magazine bimestriel "Cooking with Paula Deen" avec un tirage de près d'un million, selon son site Internet.


Francis Chan : les églises doivent ramener le « sacré » au culte alors que de plus en plus de personnes abandonnent le christianisme

À Demi Lovato : Sauf votre respect, vous n'êtes pas non binaire

La méga-église de l'Illinois quitte l'UMC au milieu du débat LGBT et conserve la propriété des campus

Plus de 700 victimes d'exploitation sexuelle exhortent le Congrès à enquêter sur Pornhub

Les «faits scientifiques» conduiront au renversement de Roe v. Wade, espèrent les pro-vie alors que SCOTUS examine l'affaire «historique»


Les fans de Paula Deen la défendent dans le sillage de la controverse

Après que le Food Network a annoncé vendredi que le contrat de Paula Deen ne serait pas renouvelé à la suite d'une controverse, sa légion de fans se sont rendues sur les réseaux sociaux ce week-end pour exprimer leur mécontentement.

Deen, 66 ans, est sous le feu des critiques depuis que des détails ont émergé d'une déposition du 17 mai dans laquelle elle a admis avoir utilisé des insultes raciales, en particulier le mot N. Vendredi, elle était absente pour une interview programmée avec Matt Lauer sur AUJOURD'HUI, affirmant qu'elle était épuisée. Elle doit maintenant apparaître dans une interview exclusive en direct avec Lauer mercredi AUJOURD'HUI.

Vendredi, Deen a publié trois courtes vidéos sur YouTube s'excusant d'avoir utilisé un "langage inapproprié et blessant" et de ne pas s'être présenté à l'interview prévue avec Lauer. Après la publication des vidéos, le Food Network a annoncé qu'il rompait les liens avec le Deen populaire après 11 ans avec le réseau.

Au cours du week-end, de nombreuses pages Facebook soutenant Deen et appelant au boycott de Food Network sont apparues, avec plusieurs milliers de likes. "Montrez-moi une personne adulte qui n'a pas dit le mot N de sa vie, noir ou blanc. Vous, sans péché, jetez la première pierre", a écrit un commentateur.

La page Facebook officielle de Food Network a également été bombardée par les fans de Deen. Un post d'une recette de casserole de courgettes est devenu un forum permettant aux fans d'exprimer leurs doléances. "C'est honteux la façon dont vous traitez Paula Deen", a écrit l'un d'eux, tandis qu'un autre a écrit : "J'espère que cette décision vous touchera durement dans vos poches."

"Je ne suis pas surpris que les fans de Paula Deen l'aient contactée, mais le Food Network n'est pas si préoccupé par quelques milliers de personnes sur les réseaux sociaux", a déclaré lundi l'analyste des médias Steve Adubato. "Ils doivent s'inquiéter. sur les commanditaires."

La file d'attente au restaurant Deen's à Savannah, en Géorgie, The Lady and Sons, était à la porte tout le week-end alors que les résidents locaux montraient leur soutien.

"Je la félicite même en m'excusant", a déclaré le diner Michael Schneller AUJOURD'HUI à l'extérieur du restaurant. "Je sais que beaucoup de nos dirigeants politiques dans le pays ne peuvent même pas dire qu'ils sont désolés."

Deen a également été fortement critiquée sur les réseaux sociaux, et sa relation commerciale avec la chaîne d'achat QVC pourrait également être compromise.

"QVC partage les inquiétudes suscitées par la situation malheureuse de Paula Deen", a déclaré le vice-président des communications d'entreprise, Paul Capelli, dans un communiqué ce week-end. "QVC ne tolère aucun comportement discriminatoire. Nous suivons de près ces événements et les litiges en cours. Nous examinons notre relation d'affaires avec Mme Deen, et en attendant, nous n'avons pas l'intention de la faire apparaître sur QVC dans l'immédiat."

Les retombées de la controverse ont laissé la carrière de Deen à la croisée des chemins.

"Je pense qu'elle va avoir beaucoup plus de mal qu'une Martha Stewart", a déclaré Adubato. "Je pense qu'elle est aussi proche de la mort qu'une marque que vous pouvez découvrir là-bas. Cela pourrait arriver, mais c'est un plan incroyablement long."


Paula Deen : je ne m'aurais pas viré

David E. Johnson, PDG de Strategic Vision, une agence de relations publiques et d'image de marque, qualifie son apparition de "non-excuses" aux proportions nixoniennes. "(L'ancien président Richard Nixon) ne s'est jamais excusé en disant qu'il était coupable ou qu'il avait tort à propos du Watergate, elle était de la même manière", a-t-il déclaré.

Et Golightly admet: "Vers la fin, c'était un peu bizarre."

"Du point de vue des relations publiques, ce que les gens voulaient savoir, c'est qu'il pourrait y avoir plus de retombées, plus de chaussures à laisser tomber", dit-il. Mais Deen dit catégoriquement qu'elle n'avait jamais utilisé le mot N autre que ce qui a déjà été discuté était un geste terrible. "Du point de vue des relations publiques, c'est un scandale épouvantable. Maintenant, si quelqu'un sort quelque chose, l'a déjà surpris sur un téléphone portable en train de faire une insulte raciale, c'est fini."


Epicurean Butter pense que Deen devrait "être autorisé à passer à autre chose".

Le producteur de "Sourthern Grillin' Butter" de Deen a écrit une déclaration soutenant le célèbre chef :

"Comptez Epicurean Butter en tant que partenaire qui soutient Paula Deen. Son apparition dans l'émission Today a clairement prouvé sa conviction authentique que tout le monde devrait être traité sur un pied d'égalité. Paula a également droit à un traitement égal, en tant que personne qui a fait une erreur, s'est excusée pour cela. et devrait être autorisé à passer à autre chose. Les actions sont plus éloquentes que les mots, concentrons-nous sur le bien que Paula Deen fait pour la communauté élargie de ses fidèles."


Paula Deen : je ne m'aurais pas viré

Lorsque Lauer lui a demandé si elle était raciste, Deen a simplement répondu "Non". Puis elle a ajouté : "Je crois que… toutes les créatures de Dieu ont été créées égales. Je crois que tout le monde doit être traité sur un pied d'égalité, c'est comme ça que j'ai été élevé et c'est comme ça que je vis ma vie."

Lorsque Lauer a demandé si Deen, qui a été licenciée du Food Network vendredi, pensait que son infraction était passible de renvoi, Deen a répondu que non.

"Est-ce que je m'aurais viré ? Me connaissant ? Non", a-t-elle dit. "Je suis très reconnaissant pour les partenaires que j'ai qui croient en moi." Malheureusement pour Deen, la plupart de ces partenaires la laisseraient tomber d'ici vendredi.

Les retombées de l'aveu de Deen qu'elle a utilisé le mot N et qu'elle avait envisagé d'organiser un mariage "de style plantation" – qui a été révélé lors d'une déposition légale le 17 mai et rendue publique au début de la semaine dernière – ont été rapides et furieuses. Vendredi, Food Network a annoncé qu'il annulait le contrat de Deen, après qu'elle ne s'est pas présentée à une interview programmée avec Lauer et a commencé à publier une série de vidéos d'excuses étranges sur YouTube.

Lundi, Smithfield Foods a mis fin à son partenariat avec Deen, qui a engrangé 17 millions de dollars en 2012 grâce à toutes ses entreprises et était le quatrième chef le mieux payé l'année dernière, selon Forbes.

Et les retombées se sont poursuivies mercredi matin. Moins de deux heures après l'interview de Deen avec Lauer, Caesars Entertainment Corporation, qui exploite des restaurants sur le thème de Paula Deen dans quatre de ses propriétés, a mis fin à sa relation avec elle. Quelques heures plus tard, Wal-Mart a annoncé qu'il cesserait également de vendre des produits de la marque Paula Deen, et vendredi, Target, Home Depot, QVC et Sears avaient tous emboîté le pas. [MISE À JOUR le vendredi 28 juin]


Les fans de Paula Deen affluent vers sa croisière pour montrer leur soutien

Le chef de la télévision en difficulté embarquera avec environ 1 000 invités l'année prochaine, a déclaré un cadre d'une agence de voyages basée dans le New Jersey.

Erin Carlson

  • Partagez cet article sur Facebook
  • Partagez cet article sur Twitter
  • Partagez cet article par e-mail
  • Afficher des options de partage supplémentaires
  • Partagez cet article sur Print
  • Partagez cet article sur Commenter
  • Partagez cet article sur Whatsapp
  • Partagez cet article sur Linkedin
  • Partagez cet article sur Reddit
  • Partagez cet article sur Pinit
  • Partagez cet article sur Tumblr

  • Partagez cet article sur Facebook
  • Partagez cet article sur Twitter
  • Partagez cet article par e-mail
  • Afficher des options de partage supplémentaires
  • Partagez cet article sur Print
  • Partagez cet article sur Commenter
  • Partagez cet article sur Whatsapp
  • Partagez cet article sur Linkedin
  • Partagez cet article sur Reddit
  • Partagez cet article sur Pinit
  • Partagez cet article sur Tumblr

Où d'autres Paula Deen les sponsors tombent comme des mouches, une petite agence de voyage du New Jersey qui gère les réservations pour la « croisière Paula Deen » continue de soutenir l'ancienne personnalité assiégée de Food Network au milieu de la demande populaire.

Phyllis Loverdi, vice-président d'Alice Travel, basée à Fairfield, N.J., raconte Le journaliste hollywoodien que depuis le début des problèmes de Deen, les fans ont appelé la société et se sont inscrits pour des excursions en janvier 2014 et une autre pour l'été de cette année, peut-être en juillet, qui étaient en préparation avant le scandale. "Certains veulent faire les deux", a déclaré Loverdi, ajoutant: "Quelqu'un a dit qu'elle ne ferait jamais de croisière et qu'elle irait sur celle-ci avec Paula."

La croisière Paula Deen se déroule sur des navires de Royal Caribbean, et Deen reste à bord pendant chaque excursion, passant beaucoup de temps avec les invités, explique Loverdi. La dernière croisière a pris le départ en janvier avec environ 500 fans. Loverdi a déclaré qu'elle en attendait environ 1 000 au total pour l'année prochaine. Deen a lancé sa ligne de croisière en 2009.

Plus tôt cette semaine, un représentant de Royal Caribbean Ltd. a déclaré THR que la société n'a jamais eu de partenariat ou d'association formelle avec Paula Deen. Elle a navigué avec nos marques à quelques reprises, mais en tant qu'hôte de croisières de groupe, et à chaque fois, les groupes ont été réservés via une agence de voyage spécifique, et non via Royal Caribbean.

Pendant ce temps, Deen, 66 ans, regarde son empire autodidacte s'effondrer autour d'elle. Au cours des derniers jours, nombre de ses partenaires commerciaux ont lâché la star culinaire après qu'elle ait admis avoir utilisé le mot N (et d'autres révélations) lors d'une déposition dans le cadre d'un procès pour discrimination intenté par un ancien employé de restaurant. La semaine dernière, le Food Network a déclaré qu'il ne renouvellerait pas son contrat à son expiration à la fin du mois. Puis, lundi, elle a perdu son accord de parrainage avec la société porcine Smithfield, qui vend depuis de nombreuses années un jambon portant le nom et le visage de Deen&rsquos. Après cela, d'autres ont suivi: Walmart, Home Depot et Caesars Entertainment mercredi, quelques heures après les larmes de Deen Aujourd'hui show interview Target et le fabricant de médicaments contre le diabète Novo Nordisk jeudi sont en jeu ses accords avec QVC, Sears et Kmart.

Parallèlement, les ventes de son prochain livre de cuisine, Paula Deen&rsquos Nouveau Testament : 250 recettes préférées, toutes allégées, ont grimpé en flèche au sommet du tableau des ventes d'Amazon avant sa sortie en octobre. Et plusieurs partenaires commerciaux de Deen ont publié des lettres de soutien cette semaine, notamment Epicurean Butter et Sandridge Food Corporation.

Au cours de sa séance avec Matt Lauer, Deen a catégoriquement nié les accusations de racisme, déclarant : « S'il y a quelqu'un qui n'a jamais dit quelque chose qu'il souhaiterait pouvoir reprendre, si vous êtes là-bas, veuillez ramasser cette pierre et la jeter si fort sur ma tête que ça me tue. S'il te plaît. Je veux te rencontrer. Elle a ajouté: "Je ne change pas" il y a quelqu'un de méchant là-bas qui a vu pour quoi j'ai travaillé et qui le voulait.

Lorsqu'on lui a demandé si elle savait que le mot N était offensant pour les Noirs, Deen — apparemment inconsciente de la signification historique du mot — a répondu : “Je ne sais pas. Je me suis posé la question tant de fois. C'est très pénible pour moi d'aller dans les cuisines et d'entendre comment ces jeunes s'appellent. … Je pense que pour que ce problème soit résolu, ces jeunes vont devoir prendre le contrôle et commencer à se respecter les uns les autres.”


Historique en ligne

Paula Deen a lancé son site Web personnel [18] en 2006 [19] pour annoncer son restaurant de Savannah, Géorgie The Lady & Sons. En 2009, elle a lancé une série Web interactive intitulée Cuisinez avec Paula Deen (montré ci-dessous) sur sa chaîne YouTube, [20] qui a duré jusqu'à la fin de cette année. En janvier 2010, Deen a créé une page Facebook [21] , qui compte plus de 53 000 likes en juin 2013. Deen maintient également un compte Twitter actif [22] avec plus d'un million de followers.


Recette de pois anglais Food Network

En novembre 2010, plusieurs articles de recettes hébergés sur le site officiel de Food Network sont devenus la cible de critiques ironiques parodiques pour leurs instructions de cuisson trop simplistes. Parmi eux se trouvait la recette de pois anglais de Paula Deen, qui demandait aux lecteurs de faire fondre du beurre dans une petite casserole et de cuire les pois jusqu'à ce qu'ils soient chauds.


Paula Deen chevauche des choses

Paula Deen chevauchant des choses est un mème photoshop qui est né d'une photographie de Deen chevauchant de manière ludique le chef Robert Irvine au South Beach Wine & Food Festival de février 2011. Le lendemain de l'événement, le blog à thème unique Paula Deen Riding Things [1] a été lancé, publiant 13 images photoshopées de Deen chevauchant des choses, notamment des bâtons de beurre, des baleines et des montagnes russes. Après que l'animateur de talk-show de fin de soirée Jimmy Fallon ait tweeté un lien vers le blog, il a commencé à attirer l'attention d'un certain nombre de blogs de culture Internet et de médias d'information, ce qui a conduit Deen à parcourir les images lors d'une apparition dans l'émission Today en mars. En décembre, TIME a nommé Paula Deen Riding Things parmi les dix meilleurs mèmes de 2011.


#PaulasMeilleurs Plats

Immédiatement après la couverture médiatique [6] [7] du scandale des insultes racistes de Paula Deen en juin 2013, les utilisateurs de Twitter ont coopté le hashtag promotionnel de l'émission Food Network de Deen. Les meilleurs plats de Paula [8] en incorporant des blagues racistes dans les noms d'aliments et de plats traditionnels. Ce jour-là, de nombreux blogs ont partagé des compilations de tweets du hashtag tendance, notamment Eater [11] , Salon [12] , The Root [13] , New Media Rockstars [14] , Fox News [15] et Heavy. [16] Selon Topsy [9] , le hashtag #PaulasBestDishes [10] a été utilisé plus de 13 000 fois le 19 juin.




Réseau Paula Deen : folklorique, extrêmement malsain et certainement pas raciste

Visiter le réseau Paula Deen pour la première fois est toute une expérience. Une image apparemment immobile de Deen prend soudainement vie, bombardant les sens avec cet accent géorgien distinctif, ces cheveux bouffants et une gamme de gestes de la main enthousiastes.

"Hey tout le monde! Je suis très heureux d'accueillir tout le monde sur le réseau numérique de Paula Deen ! » annonce-t-elle, alors que le spectateur se démène pour le contrôle du volume.

« C'est plein de nouvelles émissions de cuisine, d'excellentes recettes et d'outils en ligne qui vont rendre la planification des repas et la cuisine si faciles et si amusantes ! »

Un an après le scandale du racisme qui a vu l'émission télévisée de Deen abandonnée par le Food Network et ses sponsors corporatifs fuir, c'est sa tentative de retour : une chaîne réservée aux abonnés publiant de nouvelles recettes vidéo chaque semaine.

La production a commencé au cours de l'été, selon un communiqué de presse, et la mini-série promise comprend "Paula's five & dime", dans laquelle l'hôte crée des plats à cinq ingrédients en moins de 10 minutes, et le titre ténu "Deen there done that" , dans lequel les spectateurs (il semble y avoir de la place dans la cuisine de Deen pour une quinzaine de spectateurs) sont interrogés sur leurs connaissances de Paula Deen.

Il n'y a aucune référence au scandale du racisme de Deen dans aucune des questions du quiz, ni même n'importe où sur le nouveau réseau – à part, peut-être, une implicite dans la vidéo d'introduction, qui présente deux Afro-Américains dans les 18 premières secondes.

C'était en juin 2013 lorsqu'il est apparu que Deen avait admis qu'elle avait «bien sûr» utilisé «le mot N» dans le passé. Elle a fait des aveux dans une déposition pour un procès pour discrimination, ajoutant : « Cela fait très longtemps ». Dans une interview émouvante à l'émission Today peu après la controverse, Deen a affirmé qu'elle n'avait utilisé le terme qu'une seule fois, lors d'un braquage de banque, mais s'était arrêtée avant de s'excuser pleinement. Elle a été abandonnée par le Food Network et par une multitude de sponsors, dont Walmart, QVC et Target.

Une recette sur le site du réseau Paula Deen. Photographie : non créditée/AP

Deen est revenue au Today Show mardi pour promouvoir son réseau alimentaire. Elle a souligné à l'hôte Matt Lauer que le procès pour discrimination contre elle avait finalement été rejeté par un juge – mais cela « n'a presque pas retenu l'attention ». S'il est vrai que le procès a été rejeté, ce sont les commentaires racistes de Deen qui ont attiré l'attention initiale, plutôt que l'action en justice elle-même. (Deen n'a pas contesté qu'elle avait fait ces remarques.)

Dans une interview plus tard dans la matinée, cette fois avec les animatrices d'aujourd'hui Kathie Lee Gifford et Hoda Kotb, Deen s'est à nouveau concentrée davantage sur l'impact que ses paroles avaient eu sur sa propre vie, plutôt que sur l'offense qu'elle aurait pu causer. Elle avait été "aveuglée" par le scandale, a déclaré Deen. « Je suis toujours la même personne que j'ai toujours été. Je n'ai pas changé.

Le réseau que Deen a réapparu pour promouvoir est disponible pour 9,99 $ par mois ou 7,99 $ par mois lorsqu'il s'engage sur 12 mois. Deen espère qu'il existe une base de fans suffisamment importante qui ne soit pas perturbée par ses aveux au tribunal pour soutenir le réseau, qui a également acheté les droits de ses anciennes émissions de Food Network et les diffusera avec du nouveau contenu.

Deen a construit son empire alimentaire sur un charme folklorique, et il n'y a aucun écart par rapport à cela sur sa nouvelle plate-forme. Né et élevé en Géorgie, l'utilisation de la langue par Deen - lorsqu'elle est exempte d'insultes raciales - en particulier est indéniablement séduisante. Les fans de l'expression "vous tous" vont se régaler, tandis qu'une phrase personnelle préférée (de plus de deux heures de visionnage mercredi) est venue lorsque Deen a ajouté une noix de beurre supplémentaire à une assiette de pâtes, l'incitant à s'exclamer : « Oh tu sais quoi ! Regarde par ici ! Un morceau de beurre fait est tombé sur mes pâtes. Je n'y crois pas. Directement sur mes pâtes, c'est tombé !

Les fils Bobby et Jamie – Bobby ressemble à un videur de boîte de nuit, Jamie à un modèle de catalogue – font des apparitions régulières aux côtés de leur mère, tout comme plusieurs amis, le message de Deen passant haut et fort dans la plupart des vidéos de cinq minutes. (« Femme de famille ! », « Beaucoup d'amis ! », « Pas raciste ! »)

La courte durée de chaque vidéo de recette crée cependant une sorte de conflit, avec l'intention déclarée de Deen d'accueillir régulièrement des amis et la famille. Le manque de temps pour présenter et interagir avec cet éventail de personnages conduit régulièrement à un air comiquement surréaliste alors que les invités sont présentés sans aucune explication quant à leur présence.

Dans la première vidéo de Deen, « That's Amore Soup », l'homme de 67 ans et son fils Bobby sont rejoints dans la cuisine par quatre personnes que Deen décrit comme une sexothérapeute, une psychologue, une organisatrice de mariage et la « meilleure amie » de Deen (dont la fréquentation a au moins un sens). Ce groupe improbable, mais séduisant, est présenté sans explication et brusquement ignoré pour le reste de la vidéo.

Il y a une sensation similaire dans la troisième vidéo - sur la façon de faire un gâteau à la noix de coco - lorsque trois minutes après le début du film, il est révélé qu'il y a un porcelet qui se déchaîne dans la cuisine.

Deen interrompt la cuisson pour poursuivre le porcelet avec son petit-fils, ne réussit qu'à le faire crier et à courir plus vite, déclare que le nom du porcelet est « Ciel », puis retourne à la préparation du gâteau, ne donnant aucune autre mention au porcelet et aucune explication comme comment ou pourquoi il y a un porcelet en liberté dans sa maison.

Plus tard dans la vidéothèque du réseau, l'organisateur de mariage du film de soupe Amore, cette fois présenté par son nom, Bruce Beaird, fait un retour bienvenu et se révèle comme un personnage plus grand que nature. « Nous faisons des brownies ! » Deen dit à Beaird au début. « Ooooh ! » Beaird couine, levant les mains en l'air et se mettant joyeusement à camper. (Les brownies, comme de nombreuses recettes sur le site, nécessitent des monticules de sucre – Deen a reçu un diagnostic de diabète de type 2 en 2012 et a longtemps été critiquée pour sa cuisine malsaine.)

Le thème du camp traverse une grande partie du contenu du site, comme en témoigne la série au titre prometteur : « Qu'est-ce que Paula Deen vient de mettre dans ma bouche ? » Le premier volet met en scène le fils Bobby, inexplicablement vêtu d'une moustache et d'une perruque, regardant sa mère mettre des choses – des aliments uniquement – ​​dans la bouche de femmes aux yeux bandés. Le but de cela n'était pas immédiatement clair, mais toutes les personnes impliquées semblaient s'amuser.

Deen a promis qu'un documentaire serait à paraître sur son réseau qui abordera certains des problèmes de l'année dernière : "Parce que j'ai l'impression que tout le monde a besoin de connaître toute l'histoire."

Jusque-là, cependant, ce ne sont que ces courts métrages vidéo – un camp sans vergogne, extrêmement malsain et certainement pas raciste.