Nouvelles recettes

101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2017

101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2017


Il s'agit du classement 2017 des 101 meilleurs restaurants d'Amérique. Pour le classement le plus récent, veuillez cliquer ici.

Qu'est-ce qui fait d'un bon restaurant un « meilleur » ? La nourriture qui est meilleure que juste bonne, bien sûr. Une salle à manger et un niveau de service à la hauteur de la qualité de l'assiette. Une bonne carte des vins (ce qui ne veut pas toujours dire encyclopédique), de bonnes bières et/ou cocktails le cas échéant. Et puis les choses moins facilement quantifiables : la personnalité, l'imagination (ou l'engagement intelligent à un manque de la même), la cohérence.

101 meilleurs restaurants en Amérique (diaporama)

Lorsque nous étions un jeune site Web, en 2011, nous avons conçu notre premier classement 101 nous-mêmes, en faisant une liste des endroits où nous, les rédacteurs du Daily Meal, aimions manger. Compte tenu de notre humeur, de notre budget et de l'endroit où nous nous trouvions lorsque nous avions faim, comment voterions-nous, nous sommes-nous demandé - non seulement avec nos facultés critiques, mais avec nos bouches et nos portefeuilles ? Où enverrions-nous des amis ? Où voudrions-nous dîner si nous avions une nuit dans telle ou telle ville ?

Par cette méthode, nous nous sommes retrouvés avec une liste restreinte de 150 places. Ensuite, nous nous sommes disputés, plaidés et cajolés au nom de restaurants allant de l'ancienne à l'avant-garde, de l'ultra-décontracté au super-chic. Enfin, nous avons invité un illustre panel de juges (critiques de restaurants, écrivains sur la gastronomie et le style de vie et blogueurs) de toute l'Amérique à aider à commander des restaurants via un sondage anonyme et à comptabiliser les résultats pour constituer une liste classée.

L'année suivante, nous avons affiné le processus et l'avons moins axé sur nos propres préférences et davantage sur celles du nombre croissant d'écrivains et d'autres personnes soucieuses de l'alimentation qui contribuaient au site ou commentaient ce que d'autres personnes contribuaient. Depuis 2012, donc, nos 101 meilleurs ont été choisis par un groupe de votes qui comprend nos rédacteurs en chef et contributeurs spéciaux, membres de Le Conseil du Repas Quotidien (à l'exclusion des chefs et des restaurateurs), et une liste croissante d'autres panélistes qui ont accepté de participer au nombre toujours croissant de « Meilleurs » sondages que nous menons.

Pour le 101 de cette année, nous avons contacté des centaines d'experts en restauration de divers horizons à travers le pays, leur demandant de voter sur une "liste restreinte" certes assez longue de près de 700 établissements. Voici les résultats.La tâche de choisir les meilleurs restaurants de notre pays - comme nos panélistes vous le diront sûrement - devient plus difficile chaque année, car le nombre d'excellents endroits pour manger continue de croître.

La tâche de choisir les meilleurs restaurants de notre pays - comme nos panélistes vous le diront sûrement - devient plus difficile chaque année, car le nombre d'excellents endroits pour manger continue de croître. Alors que notre intérêt et notre appréciation pour la bonne nourriture continuent d'augmenter - à mesure que de plus en plus de grands chefs forment de plus jeunes bons - la nourriture fantastique continue de se répandre à travers l'Amérique. Les paysages culinaires exceptionnels des grandes villes s'améliorent, tandis que de nouvelles scènes culinaires différentes voient le jour dans tous les coins du pays, attirant et inspirant à leur tour des cuisiniers plus talentueux. Tout cela rend de plus en plus difficile le classement des meilleurs restaurants du pays, mais aussi de plus en plus intéressant et intrigant.

Vous trouverez de nombreux noms attendus sur cette liste - des restaurants dirigés par Daniel Boulud, Wolfgang Puck, José Andrés, Thomas Keller, Danny Meyer et d'autres sommités de la scène gastronomique américaine d'aujourd'hui. Vous trouverez des lieux italiens à la fois peu orthodoxes (Scampo, n°81) et extravagants (Del Posto, n°15). Certains des restaurants japonais les plus célèbres et les plus raffinés du pays sont inclus (Masa, n°31 et O Ya, n°95, entre autres). Les carnivores seront ravis de trouver des endroits comme Peter Luger (n°55) et Roast (n°99), tandis que les plus enclins à la pêche savoureront Pêche (n°40) et Coi (n°39). Notre choix numéro un ne surprendra personne qui suit la fine cuisine américaine ; nos numéros 43 ou 58 pourraient.

Lis: 101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2016
Lis: 101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2015
Lis: 101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2014
Lis: 101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2013
Lis: 101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2012
Lis: 101 meilleurs restaurants en Amérique pour 2011

Comme chaque année, nous nous attendons à entendre des plaintes au sujet de ce classement, non seulement parce que toute liste de ce genre est subjective dans une certaine mesure, quel que soit le nombre d'experts, mais aussi parce que nous n'avons inclus aucun des sans doute excellents restaurants à Providence, Charlotte, Cleveland, les villes jumelles, Santa Fe, Phoenix, San Diego, par exemple, ou dans l'une des centaines de petites villes des États-Unis où la bonne cuisine est pratiquée et les salles à manger habilement gérées plaisent à une clientèle dévouée.

Mais voici le truc : il y a plus de 600 000 restaurants en Amérique, en comptant les fast-foods, les chaînes fast casual, les petits endroits où la nourriture peut être bonne mais les commodités sont minces, et les endroits sans prétention particulière à la qualité. Mettez tout cela entre parenthèses et nous avons toujours – quoi ? – peut-être quatre ou cinq mille endroits qui s'efforcent d'être les « meilleurs restaurants » et pensent peut-être qu'ils le sont déjà.

Notre liste n'a de place que pour une infime fraction de ceux-ci, et lorsque nous avons contacté notre panel de certains des meilleurs critiques de restaurants et convives critiques en Amérique, les endroits pour lesquels ils ont voté – peut-être sans surprise – ont tendance à être concentrés dans ces villes. qui sont, pour des raisons probablement culturelles autant qu'économiques, nos meilleures « villes gourmandes ». Les principaux parmi ceux-ci sont Las Vegas (quatre restaurants), Charleston (quatre restaurants), La Nouvelle Orléans (six restaurants), San Francisco (sept restaurants), Chicago (neuf restaurants), Los Angeles (15 restaurants), et (marmonner si vous le souhaitez) La ville de New York (24 restaurants). Ce sont les endroits où nos panélistes ont trouvé le plus de bons restaurants car ce sont les endroits où gravitent les chefs et restaurateurs les plus talentueux d'autres régions, et les endroits avec des groupes de soutien larges et enthousiastes pour les encourager et les rentabiliser. Nous nous rendons compte qu'il y a plus de 70 zones urbaines aux États-Unis avec une population de 500 000 habitants et plus, toutes regorgeant de restaurants - mais chacune d'entre elles a-t-elle même un endroit ou deux qui peuvent vraiment être comparé aux meilleurs américains ? Même maintenant, probablement pas - bien que nous ayons trouvé les meilleurs restaurants dans des endroits tels qu'Oxford, Mississippi; Birmingham, Alabama ; et Mystic, Connecticut (parmi d'autres destinations moins attendues). Et l'année prochaine, qui sait ?

Cette année, en tout cas, nous accueillons pour la première fois 15 restaurants, dont les relativement nouveaux venus Le Coucou (n°43) et KYU (n°101), ainsi que sept restaurants qui n'ont pas fait le l'année dernière, mais figurait dans les classements des années précédentes : City Grocery, Marea, Underbelly, Bacchanalia, Coi, Herbsaint et FIG.

Si vous avez des différends avec nos résultats, veuillez nous en informer. En attendant, nous prévoyons de publier une suite, un "choix du lecteur", avec vos avis. Si vous nous faites découvrir des endroits vraiment méritants que nous et nos panélistes avons manqués d'une manière ou d'une autre, tant mieux.

Nous prévoyons aussi, d'ailleurs, de publier, comme nous l'avons fait les années précédentes, un classement des Les 101 meilleurs restaurants décontractés d'Amérique, accueillant les pizzerias et taquerías et gastropubs et autres qui ne sont pas inclus ici, mais que nous aimons tous (et parfois, franchement, préférons aux endroits plus sérieux classés ici).

Nous sommes ravis de notre liste 2017 des meilleurs restaurants d'Amérique (vous pouvez voir la liste complète à la page suivante, et cliquez sur le diaporama ici). La qualité pure et la diversité démontrent que nous vivons vraiment une époque passionnante pour la nourriture en Amérique.

Reportage supplémentaire de Colman Andrews.


Kemuri Tatsu Ya

Amusement. C'est le seul mot qui a défini les meilleurs nouveaux restaurants de cette année. Nourriture amusante, ambiance amusante, expérience amusante. Et à aucun endroit je n'ai fait plus la fête qu'à Kemuri Tatsu-ya à East Austin. C'est inévitable lorsque vous combinez un izakaya bruyant (pensez à un pub japonais) et un barbecue fumé au Texas avec le mantra « gardez-le bizarre » de la capitale. Ajoutez du whisky Nikka, des pichets de Live Oak Pilz et des cocktails Puff Puff Pass à base de shochu et de rhum (servis dans un poisson-globe en céramique, rien de moins) et vous passerez un très bon moment.

Mais ne pensez pas une seconde que ce ne sont que des bombes à saké et de la friture. Il y a du pedigree à l'œuvre ici : des chefs Tatsu Aikawa et Takuya Matsumoto, qui nous a séduits pour la première fois avec des bols de nouilles fumants au Ramen Tatsu-ya voisin, un des 50 meilleurs restaurants en 2013. Chez Kemuri, leur cuisine est intrépide - elle défie les attentes tout en offrant des saveurs nouvelles et excitantes.

Les ramen texans remplis de poitrine.

Je ne vais pas vous empêcher de commander leurs ramen texans remplis de poitrine, un mélange Austin-Tokyo qui vous fait vous demander pourquoi quelqu'un n'y a pas pensé plus tôt. Mais ce sont les plats les plus excentriques et ambitieux qui montrent vraiment le penchant de Kemuri pour le jeu. "Hot pocketz", une sorte de sandwich croustillant composé de tranches de tofu frit, de gouda, et oui, plus de poitrine, ne peut pas être délicat et nuancé, n'est-ce pas ? Disons simplement que j'essaie toujours de les recréer à la maison. Ensuite, il y a le beignet de poulpe garni de chili du Texas qui défie toute classification. Si la douce odeur de fumée et de viande ne suffit pas, Kemuri fume toutes sortes de choses merveilleuses : collier de poisson, anguille au barbecue et magret de canard. Oui, vous devez commander quelque chose dans la section Fumé du menu. Les palais les plus aventureux voudront graviter vers le chinmi (qui en japonais se traduit par « goût rare »). Ceux-ci incluent le shiokara (calamar mariné dans ses propres entrailles), la nageoire de raie croustillante et le métaiko carbonisé (œufs de morue salés). De toute évidence, cet endroit était destiné aux grands groupes, alors rassemblez le gang et commandez autant de menu que possible.

Le Matcha Pain Killer combine du shochu au sarrasin avec de la tequila, de l'ananas, de la noix de coco et du thé matcha.

Rappelez-vous la barre Double Deuce dans Relais où Patrick Swayze a joué un videur ? Eh bien, Kemuri se sent un peu comme ça, mais sans tous les combats. C'est une scène animée, parfois tapageuse, avec de la bonne musique et beaucoup de bibelots japonais et texans accrochés aux murs. Il y a plusieurs bars, un patio avec moustiquaire, ainsi que des sièges à l'extérieur, un peu de quelque chose pour tous les styles de dîner.

Dans une ville remplie de tacos migas et de barbecues à chaque coin de rue, Kemuri se démarque pour ne pas jouer la sécurité. Qui aurait cru qu'ouvrir la voie pouvait être aussi délicieux et amusant.

Pas le temps pour un road trip à travers le pays ? Pour une nuit seulement, retrouvez tous nos chefs Hot 10 en un seul endroit. Rejoignez-nous pour la plus grande soirée gastronomique de New York : BAHot10.com


Kemuri Tatsu Ya

Amusement. C'est le seul mot qui a défini les meilleurs nouveaux restaurants de cette année. Nourriture amusante, ambiance amusante, expérience amusante. Et à aucun endroit je n'ai fait plus la fête qu'à Kemuri Tatsu-ya à East Austin. C'est inévitable lorsque vous combinez un izakaya bruyant (pensez à un pub japonais) et un barbecue fumé au Texas avec le mantra « gardez-le bizarre » de la capitale. Ajoutez du whisky Nikka, des pichets de Live Oak Pilz et des cocktails Puff Puff Pass à base de shochu et de rhum (servis dans un poisson-globe en céramique, rien de moins) et vous passerez un très bon moment.

Mais ne pensez pas une seconde que ce ne sont que des bombes à saké et de la friture. Il y a du pedigree à l'œuvre ici : des chefs Tatsu Aikawa et Takuya Matsumoto, qui nous a séduits pour la première fois avec des bols de nouilles fumants au Ramen Tatsu-ya voisin, un des 50 meilleurs restaurants en 2013. Chez Kemuri, leur cuisine est intrépide - elle défie les attentes tout en offrant des saveurs nouvelles et excitantes.

Les ramen texans remplis de poitrine.

Je ne vais pas vous dissuader de commander leurs ramen texans remplis de poitrine, un mélange Austin-Tokyo qui vous fait vous demander pourquoi quelqu'un n'y a pas pensé plus tôt. Mais ce sont les plats les plus excentriques et ambitieux qui montrent vraiment le penchant de Kemuri pour le jeu. "Hot pocketz", une sorte de sandwich croustillant composé de tranches de tofu frit, de gouda, et oui, plus de poitrine, ne peut pas être délicat et nuancé, n'est-ce pas ? Disons simplement que j'essaie toujours de les recréer à la maison. Ensuite, il y a le beignet de poulpe garni de chili du Texas qui défie toute classification. Si la douce odeur de fumée et de viande ne suffit pas, Kemuri fume toutes sortes de choses merveilleuses : collier de poisson, anguille au barbecue et magret de canard. Oui, vous devez commander quelque chose dans la section Fumé du menu. Les palais les plus aventureux voudront graviter vers le chinmi (qui en japonais se traduit par « goût rare »). Ceux-ci incluent le shiokara (calamar mariné dans ses propres entrailles), la nageoire de raie croustillante et le métaiko carbonisé (œufs de morue salés). De toute évidence, cet endroit était destiné aux grands groupes, alors rassemblez le gang et commandez autant de menu que possible.

Le Matcha Pain Killer combine du shochu au sarrasin avec de la tequila, de l'ananas, de la noix de coco et du thé matcha.

Rappelez-vous la barre Double Deuce dans Relais où Patrick Swayze a joué un videur ? Eh bien, Kemuri se sent un peu comme ça, mais sans tous les combats. C'est une scène animée, parfois tapageuse, avec de la bonne musique et beaucoup de bibelots japonais et texans accrochés aux murs. Il y a plusieurs bars, un patio avec moustiquaire, ainsi que des sièges à l'extérieur, un peu de quelque chose pour tous les styles de dîner.

Dans une ville remplie de tacos migas et de barbecues à chaque coin de rue, Kemuri se démarque pour ne pas jouer la sécurité. Qui aurait cru qu'ouvrir la voie pouvait être aussi délicieux et amusant.

Pas le temps pour un road trip à travers le pays ? Pour une nuit seulement, retrouvez tous nos chefs Hot 10 en un seul endroit. Rejoignez-nous pour la plus grande soirée gastronomique de New York : BAHot10.com


Kemuri Tatsu Ya

Amusement. C'est le seul mot qui a défini les meilleurs nouveaux restaurants de cette année. Nourriture amusante, ambiance amusante, expérience amusante. Et à aucun endroit je n'ai fait plus la fête qu'à Kemuri Tatsu-ya à East Austin. C'est inévitable lorsque vous combinez un izakaya bruyant (pensez à un pub japonais) et un barbecue fumé au Texas avec le mantra « gardez-le bizarre » de la capitale. Ajoutez du whisky Nikka, des pichets de Live Oak Pilz et des cocktails Puff Puff Pass à base de shochu et de rhum (servis dans un poisson-globe en céramique, rien de moins) et vous passerez un très bon moment.

Mais ne pensez pas une seconde que ce ne sont que des bombes à saké et de la friture. Il y a du pedigree à l'œuvre ici : des chefs Tatsu Aikawa et Takuya Matsumoto, qui nous a séduits pour la première fois avec des bols de nouilles fumants au Ramen Tatsu-ya voisin, un des 50 meilleurs restaurants en 2013. Chez Kemuri, leur cuisine est intrépide - elle défie les attentes tout en offrant des saveurs nouvelles et excitantes.

Les ramen texans remplis de poitrine.

Je ne vais pas vous empêcher de commander leurs ramen texans remplis de poitrine, un mélange Austin-Tokyo qui vous fait vous demander pourquoi quelqu'un n'y a pas pensé plus tôt. Mais ce sont les plats les plus excentriques et ambitieux qui montrent vraiment le penchant de Kemuri pour le jeu. "Hot pocketz", une sorte de sandwich croustillant composé de tranches de tofu frit, de gouda, et oui, plus de poitrine, ne peut pas être délicat et nuancé, n'est-ce pas ? Disons simplement que j'essaie toujours de les recréer à la maison. Ensuite, il y a le beignet de poulpe garni de chili du Texas qui défie toute classification. Si la douce odeur de fumée et de viande ne suffit pas, Kemuri fume toutes sortes de choses merveilleuses : collier de poisson, anguille au barbecue et magret de canard. Oui, vous devez commander quelque chose dans la section Fumé du menu. Les palais les plus aventureux voudront graviter vers le chinmi (qui en japonais se traduit par « goût rare »). Ceux-ci incluent le shiokara (calamar mariné dans ses propres entrailles), la nageoire de raie croustillante et le métaiko carbonisé (œufs de morue salés). De toute évidence, cet endroit était destiné aux grands groupes, alors rassemblez le gang et commandez autant de menu que possible.

Le Matcha Pain Killer combine du shochu au sarrasin avec de la tequila, de l'ananas, de la noix de coco et du thé matcha.

Rappelez-vous la barre Double Deuce dans Relais où Patrick Swayze a joué un videur ? Eh bien, Kemuri se sent un peu comme ça, mais sans tous les combats. C'est une scène animée, parfois tapageuse, avec de la bonne musique et beaucoup de bibelots japonais et texans accrochés aux murs. Il y a plusieurs bars, un patio avec moustiquaire, ainsi que des sièges à l'extérieur, un peu de quelque chose pour tous les styles de dîner.

Dans une ville remplie de tacos de petit-déjeuner migas et de barbecues à chaque coin de rue, Kemuri se démarque pour ne pas jouer la sécurité. Qui aurait cru qu'ouvrir la voie pouvait être aussi délicieux et amusant.

Pas le temps pour un road trip à travers le pays ? Pour une nuit seulement, retrouvez tous nos chefs Hot 10 en un seul endroit. Rejoignez-nous pour la plus grande soirée gastronomique de New York : BAHot10.com


Kemuri Tatsu Ya

Amusement. C'est le seul mot qui a défini les meilleurs nouveaux restaurants de cette année. Nourriture amusante, ambiance amusante, expérience amusante. Et à aucun endroit je n'ai fait plus la fête qu'à Kemuri Tatsu-ya à East Austin. C'est inévitable lorsque vous combinez un izakaya bruyant (pensez à un pub japonais) et un barbecue fumé au Texas avec le mantra « gardez-le bizarre » de la capitale. Ajoutez du whisky Nikka, des pichets de Live Oak Pilz et des cocktails Puff Puff Pass à base de shochu et de rhum (servis dans un poisson-globe en céramique, rien de moins) et vous passerez un très bon moment.

Mais ne pensez pas une seconde que ce ne sont que des bombes à saké et de la friture. Il y a du pedigree à l'œuvre ici : des chefs Tatsu Aikawa et Takuya Matsumoto, qui nous a séduits pour la première fois avec des bols de nouilles fumants au Ramen Tatsu-ya voisin, un des 50 meilleurs restaurants en 2013. Chez Kemuri, leur cuisine est intrépide - elle défie les attentes tout en offrant des saveurs nouvelles et excitantes.

Les ramen texans remplis de poitrine.

Je ne vais pas vous dissuader de commander leurs ramen texans remplis de poitrine, un mélange Austin-Tokyo qui vous fait vous demander pourquoi quelqu'un n'y a pas pensé plus tôt. Mais ce sont les plats les plus excentriques et ambitieux qui montrent vraiment le penchant de Kemuri pour le jeu. "Hot pocketz", une sorte de sandwich croustillant composé de tranches de tofu frit, de gouda, et oui, plus de poitrine, ne peut pas être délicat et nuancé, n'est-ce pas ? Disons simplement que j'essaie toujours de les recréer à la maison. Ensuite, il y a le beignet de poulpe garni de chili du Texas qui défie toute classification. Si la douce odeur de fumée et de viande ne suffit pas, Kemuri fume toutes sortes de choses merveilleuses : collier de poisson, anguille au barbecue et magret de canard. Oui, vous devez commander quelque chose dans la section Fumé du menu. Les palais les plus aventureux voudront graviter vers le chinmi (qui en japonais se traduit par « goût rare »). Ceux-ci incluent le shiokara (calamar mariné dans ses propres entrailles), la nageoire de raie croustillante et le métaiko carbonisé (œufs de morue salés). De toute évidence, cet endroit était destiné aux grands groupes, alors rassemblez le gang et commandez autant de menu que possible.

Le Matcha Pain Killer combine du shochu au sarrasin avec de la tequila, de l'ananas, de la noix de coco et du thé matcha.

Rappelez-vous la barre Double Deuce dans Relais où Patrick Swayze a joué un videur ? Eh bien, Kemuri se sent un peu comme ça, mais sans tous les combats. C'est une scène animée, parfois tapageuse, avec de la bonne musique et beaucoup de bibelots japonais et texans accrochés aux murs. Il y a plusieurs bars, un patio grillagé, ainsi que des sièges à l'extérieur, un peu de quelque chose pour tous les styles de dîner.

Dans une ville remplie de tacos migas et de barbecues à chaque coin de rue, Kemuri se démarque pour ne pas jouer la sécurité. Qui aurait cru qu'ouvrir la voie pouvait être aussi délicieux et amusant.

Pas le temps pour un road trip à travers le pays ? Pour une nuit seulement, retrouvez tous nos chefs Hot 10 en un seul endroit. Rejoignez-nous pour la plus grande soirée gastronomique de New York : BAHot10.com


Kemuri Tatsu Ya

Amusement. C'est le seul mot qui a défini les meilleurs nouveaux restaurants de cette année. Nourriture amusante, ambiance amusante, expérience amusante. Et à aucun endroit je n'ai fait plus la fête qu'à Kemuri Tatsu-ya à East Austin. C'est inévitable lorsque vous combinez un izakaya bruyant (pensez à un pub japonais) et un barbecue fumé au Texas avec le mantra « gardez-le bizarre » de la capitale. Ajoutez du whisky Nikka, des pichets de Live Oak Pilz et des cocktails Puff Puff Pass à base de shochu et de rhum (servis dans un poisson-globe en céramique, rien de moins) et vous passerez un très bon moment.

Mais ne pensez pas une seconde que ce ne sont que des bombes à saké et de la friture. Il y a du pedigree à l'œuvre ici : des chefs Tatsu Aikawa et Takuya Matsumoto, qui nous a séduits pour la première fois avec des bols de nouilles fumants au Ramen Tatsu-ya voisin, un des 50 meilleurs restaurants en 2013. Chez Kemuri, leur cuisine est intrépide - elle défie les attentes tout en offrant des saveurs nouvelles et excitantes.

Les ramen texans remplis de poitrine.

Je ne vais pas vous empêcher de commander leurs ramen texans remplis de poitrine, un mélange Austin-Tokyo qui vous fait vous demander pourquoi quelqu'un n'y a pas pensé plus tôt. Mais ce sont les plats les plus excentriques et ambitieux qui montrent vraiment le penchant de Kemuri pour le jeu. "Hot pocketz", une sorte de sandwich croustillant composé de tranches de tofu frit, de gouda, et oui, plus de poitrine, ne peut pas être délicat et nuancé, n'est-ce pas ? Disons simplement que j'essaie toujours de les recréer à la maison. Ensuite, il y a le beignet de poulpe garni de chili du Texas qui défie toute classification. Si la douce odeur de fumée et de viande ne suffit pas, Kemuri fume toutes sortes de choses merveilleuses : collier de poisson, anguille au barbecue et magret de canard. Oui, vous devez commander quelque chose dans la section Fumé du menu. Les palais les plus aventureux voudront graviter vers le chinmi (qui en japonais se traduit par « goût rare »). Ceux-ci incluent le shiokara (calamar mariné dans ses propres entrailles), la nageoire de raie croustillante et le métaiko carbonisé (œufs de morue salés). De toute évidence, cet endroit était destiné aux grands groupes, alors rassemblez le gang et commandez autant de menu que possible.

Le Matcha Pain Killer combine du shochu au sarrasin avec de la tequila, de l'ananas, de la noix de coco et du thé matcha.

Rappelez-vous la barre Double Deuce dans Relais où Patrick Swayze a joué un videur ? Eh bien, Kemuri se sent un peu comme ça, mais sans tous les combats. C'est une scène animée, parfois tapageuse, avec de la bonne musique et beaucoup de bibelots japonais et texans accrochés aux murs. Il y a plusieurs bars, un patio grillagé, ainsi que des sièges à l'extérieur, un peu de quelque chose pour tous les styles de dîner.

Dans une ville remplie de tacos de petit-déjeuner migas et de barbecues à chaque coin de rue, Kemuri se démarque pour ne pas jouer la sécurité. Qui aurait cru qu'ouvrir la voie pouvait être aussi délicieux et amusant.

Pas le temps pour un road trip à travers le pays ? Pour une nuit seulement, retrouvez tous nos chefs Hot 10 en un seul endroit. Rejoignez-nous pour la plus grande soirée gastronomique de New York : BAHot10.com


Kemuri Tatsu Ya

Amusement. C'est le seul mot qui a défini les meilleurs nouveaux restaurants de cette année. Nourriture amusante, ambiance amusante, expérience amusante. Et à aucun endroit je n'ai fait plus la fête qu'à Kemuri Tatsu-ya à East Austin. C'est inévitable lorsque vous combinez un izakaya bruyant (pensez à un pub japonais) et un barbecue fumé au Texas avec le mantra « gardez-le bizarre » de la capitale. Ajoutez du whisky Nikka, des pichets de Live Oak Pilz et des cocktails Puff Puff Pass à base de shochu et de rhum (servis dans un poisson-globe en céramique, rien de moins) et vous passerez un très bon moment.

Mais ne pensez pas une seconde que ce ne sont que des bombes à saké et de la friture. Il y a du pedigree à l'œuvre ici : des chefs Tatsu Aikawa et Takuya Matsumoto, qui nous a séduits pour la première fois avec des bols de nouilles fumants au Ramen Tatsu-ya voisin, un des 50 meilleurs restaurants en 2013. Chez Kemuri, leur cuisine est intrépide - elle défie les attentes tout en offrant des saveurs nouvelles et excitantes.

Les ramen texans remplis de poitrine.

Je ne vais pas vous dissuader de commander leurs ramen texans remplis de poitrine, un mélange Austin-Tokyo qui vous fait vous demander pourquoi quelqu'un n'y a pas pensé plus tôt. Mais ce sont les plats les plus excentriques et ambitieux qui montrent vraiment le penchant de Kemuri pour le jeu. "Hot pocketz", une sorte de sandwich croustillant composé de tranches de tofu frit, de gouda, et oui, plus de poitrine, ne peut pas être délicat et nuancé, n'est-ce pas ? Disons simplement que j'essaie toujours de les recréer à la maison. Ensuite, il y a le beignet de poulpe garni de chili du Texas qui défie toute classification. Si la douce odeur de fumée et de viande ne suffit pas, Kemuri fume toutes sortes de choses merveilleuses : collier de poisson, anguille au barbecue et magret de canard. Oui, vous devez commander quelque chose dans la section Fumé du menu. Les palais les plus aventureux voudront graviter vers le chinmi (qui en japonais se traduit par « goût rare »). Ceux-ci incluent le shiokara (calamar mariné dans ses propres entrailles), la nageoire de raie croustillante et le métaiko carbonisé (œufs de morue salés). De toute évidence, cet endroit était destiné aux grands groupes, alors rassemblez le gang et commandez autant de menu que possible.

Le Matcha Pain Killer combine du shochu au sarrasin avec de la tequila, de l'ananas, de la noix de coco et du thé matcha.

Rappelez-vous la barre Double Deuce dans Relais où Patrick Swayze a joué un videur ? Eh bien, Kemuri se sent un peu comme ça, mais sans tous les combats. C'est une scène animée, parfois tapageuse, avec de la bonne musique et beaucoup de bibelots japonais et texans accrochés aux murs. Il y a plusieurs bars, un patio avec moustiquaire, ainsi que des sièges à l'extérieur, un peu de quelque chose pour tous les styles de dîner.

Dans une ville remplie de tacos migas et de barbecues à chaque coin de rue, Kemuri se démarque pour ne pas jouer la sécurité. Qui aurait cru qu'ouvrir la voie pouvait être aussi délicieux et amusant.

Pas le temps pour un road trip à travers le pays ? Pour une nuit seulement, retrouvez tous nos chefs Hot 10 en un seul endroit. Rejoignez-nous pour la plus grande soirée gastronomique de New York : BAHot10.com


Kemuri Tatsu Ya

Amusement. C'est le seul mot qui a défini les meilleurs nouveaux restaurants de cette année. Nourriture amusante, ambiance amusante, expérience amusante. Et à aucun endroit je n'ai fait plus la fête qu'à Kemuri Tatsu-ya à East Austin. C'est inévitable lorsque vous combinez un izakaya bruyant (pensez à un pub japonais) et un barbecue fumé au Texas avec le mantra « gardez-le bizarre » de la capitale. Ajoutez du whisky Nikka, des pichets de Live Oak Pilz et des cocktails Puff Puff Pass à base de shochu et de rhum (servis dans un poisson-globe en céramique, rien de moins) et vous passerez un très bon moment.

Mais ne pensez pas une seconde que ce ne sont que des bombes à saké et de la friture. Il y a du pedigree à l'œuvre ici : des chefs Tatsu Aikawa et Takuya Matsumoto, qui nous a séduits pour la première fois avec des bols de nouilles fumants au Ramen Tatsu-ya voisin, un des 50 meilleurs restaurants en 2013. Chez Kemuri, leur cuisine est intrépide - elle défie les attentes tout en offrant des saveurs nouvelles et excitantes.

Les ramen texans remplis de poitrine.

Je ne vais pas vous empêcher de commander leurs ramen texans remplis de poitrine, un mélange Austin-Tokyo qui vous fait vous demander pourquoi quelqu'un n'y a pas pensé plus tôt. Mais ce sont les plats les plus excentriques et ambitieux qui montrent vraiment le penchant de Kemuri pour le jeu. "Hot pocketz", une sorte de sandwich croustillant composé de tranches de tofu frit, de gouda, et oui, plus de poitrine, ne peut pas être délicat et nuancé, n'est-ce pas ? Disons simplement que j'essaie toujours de les recréer à la maison. Ensuite, il y a le beignet de poulpe garni de chili du Texas qui défie toute classification. Si la douce odeur de fumée et de viande ne suffit pas, Kemuri fume toutes sortes de choses merveilleuses : collier de poisson, anguille au barbecue et magret de canard. Oui, vous devez commander quelque chose dans la section Fumé du menu. Les palais les plus aventureux voudront graviter vers le chinmi (qui en japonais se traduit par « goût rare »). Ceux-ci incluent le shiokara (calamar mariné dans ses propres entrailles), la nageoire de raie croustillante et le métaiko carbonisé (œufs de morue salés). De toute évidence, cet endroit était destiné aux grands groupes, alors rassemblez le gang et commandez autant de menu que possible.

Le Matcha Pain Killer combine du shochu au sarrasin avec de la tequila, de l'ananas, de la noix de coco et du thé matcha.

Rappelez-vous la barre Double Deuce dans Relais où Patrick Swayze a joué un videur ? Eh bien, Kemuri se sent un peu comme ça, mais sans tous les combats. C'est une scène animée, parfois tapageuse, avec de la bonne musique et beaucoup de bibelots japonais et texans accrochés aux murs. Il y a plusieurs bars, un patio avec moustiquaire, ainsi que des sièges à l'extérieur, un peu de quelque chose pour tous les styles de dîner.

Dans une ville remplie de tacos migas et de barbecues à chaque coin de rue, Kemuri se démarque pour ne pas jouer la sécurité. Qui aurait cru qu'ouvrir la voie pouvait être aussi délicieux et amusant.

Pas le temps pour un road trip à travers le pays ? Pour une nuit seulement, retrouvez tous nos chefs Hot 10 en un seul endroit. Rejoignez-nous pour la plus grande soirée gastronomique de New York : BAHot10.com


Kemuri Tatsu Ya

Amusement. C'est le seul mot qui a défini les meilleurs nouveaux restaurants de cette année. Nourriture amusante, ambiance amusante, expérience amusante. Et à aucun endroit je n'ai fait plus la fête qu'à Kemuri Tatsu-ya à East Austin. C'est inévitable lorsque vous combinez un izakaya bruyant (pensez à un pub japonais) et un barbecue fumé au Texas avec le mantra « gardez-le bizarre » de la capitale. Ajoutez du whisky Nikka, des pichets de Live Oak Pilz et des cocktails Puff Puff Pass à base de shochu et de rhum (servis dans un poisson-globe en céramique, rien de moins) et vous passerez un très bon moment.

Mais ne pensez pas une seconde que ce ne sont que des bombes à saké et de la friture. Il y a du pedigree à l'œuvre ici : des chefs Tatsu Aikawa et Takuya Matsumoto, qui nous a séduits pour la première fois avec des bols de nouilles fumants au Ramen Tatsu-ya voisin, un des 50 meilleurs restaurants en 2013. Chez Kemuri, leur cuisine est intrépide - elle défie les attentes tout en offrant des saveurs nouvelles et excitantes.

Les ramen texans remplis de poitrine.

Je ne vais pas vous empêcher de commander leurs ramen texans remplis de poitrine, un mélange Austin-Tokyo qui vous fait vous demander pourquoi quelqu'un n'y a pas pensé plus tôt. Mais ce sont les plats les plus excentriques et ambitieux qui montrent vraiment le penchant de Kemuri pour le jeu. "Hot pocketz", une sorte de sandwich croustillant composé de tranches de tofu frit, de gouda, et oui, plus de poitrine, ne peut pas être délicat et nuancé, n'est-ce pas ? Disons simplement que j'essaie toujours de les recréer à la maison. Ensuite, il y a le beignet de poulpe garni de chili du Texas qui défie toute classification. Si la douce odeur de fumée et de viande ne suffit pas, Kemuri fume toutes sortes de choses merveilleuses : collier de poisson, anguille au barbecue et magret de canard. Oui, vous devez commander quelque chose dans la section Fumé du menu. Les palais les plus aventureux voudront graviter vers le chinmi (qui en japonais se traduit par « goût rare »). Ceux-ci incluent le shiokara (calamar mariné dans ses propres entrailles), la nageoire de raie croustillante et le métaiko carbonisé (œufs de morue salés). De toute évidence, cet endroit était destiné aux grands groupes, alors rassemblez le gang et commandez autant de menu que possible.

Le Matcha Pain Killer combine du shochu au sarrasin avec de la tequila, de l'ananas, de la noix de coco et du thé matcha.

Rappelez-vous la barre Double Deuce dans Relais où Patrick Swayze a joué un videur ? Eh bien, Kemuri se sent un peu comme ça, mais sans tous les combats. C'est une scène animée, parfois tapageuse, avec de la bonne musique et beaucoup de bibelots japonais et texans accrochés aux murs. Il y a plusieurs bars, un patio avec moustiquaire, ainsi que des sièges à l'extérieur, un peu de quelque chose pour tous les styles de dîner.

Dans une ville remplie de tacos migas et de barbecues à chaque coin de rue, Kemuri se démarque pour ne pas jouer la sécurité. Qui aurait cru qu'ouvrir la voie pouvait être aussi délicieux et amusant.

Pas le temps pour un road trip à travers le pays ? Pour une nuit seulement, retrouvez tous nos chefs Hot 10 en un seul endroit. Rejoignez-nous pour la plus grande soirée gastronomique de New York : BAHot10.com


Kemuri Tatsu Ya

Amusement. C'est le seul mot qui a défini les meilleurs nouveaux restaurants de cette année. Nourriture amusante, ambiance amusante, expérience amusante. Et à aucun endroit je n'ai fait plus la fête qu'à Kemuri Tatsu-ya à East Austin. C'est inévitable lorsque vous combinez un izakaya bruyant (pensez à un pub japonais) et un barbecue fumé au Texas avec le mantra « gardez-le bizarre » de la capitale. Throw in some Nikka whiskey, pitchers of Live Oak Pilz, and shochu-and-rum-spiked Puff Puff Pass cocktails (served in a ceramic blowfish, no less) and you’ve got a seriously good time.

But don’t think for a second that’s it all sake bombs and fried food. There’s pedigree at work here: chefs Tatsu Aikawa et Takuya Matsumoto, who first won us over with steaming bowls of noodles at the nearby Ramen Tatsu-ya, a Top 50 restaurant in 2013. At Kemuri, their cooking has a fearlessness to it—it challenges expectations while delivering new and exciting flavors.

The brisket-filled Texas ramen.

I’m not going to talk you out of ordering their signature brisket-filled Texas ramen, an Austin-Tokyo mash-up that makes you wonder why someone didn’t think of it sooner. But it’s the more oddball, ambitious dishes that really show Kemuri’s penchant for playfulness. “Hot pocketz,” a kind of crispy sandwich involving fried tofu slices, gouda, and yes, more brisket, can’t possibly be delicate and nuanced, can it? Let’s just say I’m still trying to re-create them at home. Then there’s the octopus fritter topped with Texas chili that defies classification. If the sweet smell of smoke and meat isn’t enough of a clue, Kemuri is smoking all kinds of wonderful things: fish collar, barbecue eel, and duck breast. Yes, you need to order something from the Smoked section of the menu. More adventurous palates will want to gravitate to chinmi (which in Japanese translates to “rare taste”). These include shiokara (squid marinated in its own guts), crispy ray fin, and charred metaiko (salted cod roe). Clearly, this place was meant for big groups, so get the gang together and order as much of the menu as possible.

The Matcha Pain Killer combines buckwheat shochu with tequila, pineapple, coconut, and matcha tea.

Remember the Double Deuce bar in Road House where Patrick Swayze played a bouncer? Well, Kemuri kinda feels like that, but without all the fighting. It’s a lively, sometimes rowdy scene with good music and lots of Japanese and Texas knickknacks hanging from the walls. There are several bars, a screened-in patio, as well as outdoor seating—a little bit of something for every style of diner.

In a town filled with migas breakfast tacos and barbecue on every corner, Kemuri stands out for not playing it safe. Who knew that trailblazing could be this delicious—and fun.

No time for a cross-country road trip? For one night only, find all our Hot 10 chefs in one place. Join us for NYC’s biggest night in food: BAHot10.com


Kemuri Tatsu-Ya

Amusement. That’s the one word that defined this year’s best new restaurants. Fun food, fun vibe, fun experience. And at no place did I party more than at Kemuri Tatsu-ya in East Austin. That’s bound to happen when you combine a raucous izakaya (think Japanese pub) and a smoky Texas BBQ joint with the “keep it weird” mantra of the capital. Throw in some Nikka whiskey, pitchers of Live Oak Pilz, and shochu-and-rum-spiked Puff Puff Pass cocktails (served in a ceramic blowfish, no less) and you’ve got a seriously good time.

But don’t think for a second that’s it all sake bombs and fried food. There’s pedigree at work here: chefs Tatsu Aikawa et Takuya Matsumoto, who first won us over with steaming bowls of noodles at the nearby Ramen Tatsu-ya, a Top 50 restaurant in 2013. At Kemuri, their cooking has a fearlessness to it—it challenges expectations while delivering new and exciting flavors.

The brisket-filled Texas ramen.

I’m not going to talk you out of ordering their signature brisket-filled Texas ramen, an Austin-Tokyo mash-up that makes you wonder why someone didn’t think of it sooner. But it’s the more oddball, ambitious dishes that really show Kemuri’s penchant for playfulness. “Hot pocketz,” a kind of crispy sandwich involving fried tofu slices, gouda, and yes, more brisket, can’t possibly be delicate and nuanced, can it? Let’s just say I’m still trying to re-create them at home. Then there’s the octopus fritter topped with Texas chili that defies classification. If the sweet smell of smoke and meat isn’t enough of a clue, Kemuri is smoking all kinds of wonderful things: fish collar, barbecue eel, and duck breast. Yes, you need to order something from the Smoked section of the menu. More adventurous palates will want to gravitate to chinmi (which in Japanese translates to “rare taste”). These include shiokara (squid marinated in its own guts), crispy ray fin, and charred metaiko (salted cod roe). Clearly, this place was meant for big groups, so get the gang together and order as much of the menu as possible.

The Matcha Pain Killer combines buckwheat shochu with tequila, pineapple, coconut, and matcha tea.

Remember the Double Deuce bar in Road House where Patrick Swayze played a bouncer? Well, Kemuri kinda feels like that, but without all the fighting. It’s a lively, sometimes rowdy scene with good music and lots of Japanese and Texas knickknacks hanging from the walls. There are several bars, a screened-in patio, as well as outdoor seating—a little bit of something for every style of diner.

In a town filled with migas breakfast tacos and barbecue on every corner, Kemuri stands out for not playing it safe. Who knew that trailblazing could be this delicious—and fun.

No time for a cross-country road trip? For one night only, find all our Hot 10 chefs in one place. Join us for NYC’s biggest night in food: BAHot10.com