Nouvelles recettes

Côtelettes d'agneau aux fèves

Côtelettes d'agneau aux fèves


Côtelettes d'agneau aux fèves

En italien, ce plat s'appelle Agenello Scottadito con Fave alla Romana, ce qui se traduit par « Brûlez le doigt » côtelettes d'agneau aux fèves, à la romaine. Nous aimons en profiter lorsque les favas sont jeunes et suffisamment fraîches pour être consommées crues ou à peine cuites avec de l'huile d'olive et du jus de citron.

Cliquez ici pour voir En saison : Fèves.

Ingrédients

Pour l'agneau :

  • 1 tasse d'huile d'olive
  • 2 gousses d'ail, tranchées finement
  • 2 brins de romarin, feuilles hachées
  • 2 brins de thym, feuilles hachées
  • Sel et poivre noir fraîchement moulu, au besoin
  • 12-18 côtelettes d'agneau (environ 3 ½ onces chacune)

Pour la fave alla romana :

  • 4 livres de fèves ou de fèves dans la coque, décortiquées, et si elles sont très grosses, épluchez la surface (peut être amère)
  • ¼ tasse d'huile d'olive extra vierge
  • ½ oignon jaune moyen, émincé
  • 2 ½ onces de pancetta, coupée en petits cubes
  • Sel et poivre noir fraîchement moulu, au besoin
  • ¼ tasse de vin blanc sec
  • ½ tasse d'eau
  • ½ tasse de persil plat haché

Les directions

Pour l'agneau :

Mélanger l'huile, l'ail, le romarin, le thym, le sel et le poivre dans un grand plat allant au four. Faire mariner l'agneau dans ce mélange au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

Pour la fave alla Romano :

Chauffer l'huile dans une grande poêle à feu moyen. Ajouter l'oignon et cuire environ 3 minutes, ou jusqu'à ce qu'il soit tendre mais sans couleur. Ajouter la pancetta et laisser dorer 2-3 minutes de plus, jusqu'à ce qu'elle soit bien rendue.

Ajouter les haricots, saler et poivrer et mélanger. Ajouter le vin et laisser évaporer, puis ajouter l'eau et cuire 10-15 minutes.

Chauffer un gril à haute température. Retirez les côtelettes d'agneau de la marinade, en les faisant glisser sur le bord du récipient pour enlever l'excédent et faites griller à feu direct, en les retournant une fois, jusqu'à ce qu'elles soient dorées des deux côtés et cuites à mi-saignant, environ 3 minutes de chaque côté.

Juste avant de servir, ajoutez le persil aux haricots et servez chaud avec les côtelettes d'agneau.


Côtelette d'agneau avec un cassoule de haricots verts et romarin

C'est un adage parmi les meilleurs : la sauce fait le cuisinier. Et c'est vrai. Une bonne sauce, en particulier une sauce à base de bouillon, demande de la patience et de la finesse et de l'attention à une vraie cuisine. Mais cela peut faire la différence entre un bon repas et un repas divin.

Et il n'y a aucune raison qu'un cuisinier à domicile ne puisse pas faire une sauce à base de bouillon de qualité professionnelle pour accompagner une belle côtelette d'agneau, un filet mignon ou une autre coupe. La clé n'est pas des ingrédients fantaisistes ou des jours de préparation, mais plutôt une technique simple : la réduction et le déglaçage répétés.

Les sucres des légumes et les protéines des viandes subissent une étonnante transformation de saveur lorsqu'ils brunissent. C'est ce qui rend les oignons caramélisés si délicieux, pourquoi nous aimons bien saisir nos steaks. Et cette même transformation est le pouvoir derrière les bouillons bruns et les sauces. Les sucres et les protéines sont libérés dans le liquide par les légumes, les os et la viande, puis, lorsque l'eau s'est évaporée, ils forment un glaçage brun et savoureux au fond de la casserole. L'ajout de plus de liquide desserre le glaçage, libérant la saveur. C'est ce qu'on appelle le déglaçage.

Lorsque ce processus est répété plusieurs fois, chaque réduction tirant plus de sucre et de protéines, la sauce prend une couleur de plus en plus foncée. Le résultat est une sauce riche qui est magnifiquement savoureuse et très faible en gras (bien que battre du beurre juste avant de servir, cela ne fait jamais de mal).

Nous appelons ces sauces «rapides», en mettant l'accent sur les guillemets. En fait, ils sont tout sauf rapides, à moins que vous ne les compariez à des stocks classiques fabriqués en gros lots sur plusieurs jours. Les sauces rapides devraient prendre environ deux heures à préparer. Ils ne sont pas faits pour être faits à la dernière minute. Faites-les tôt dans la journée.

Ce ne sont pas non plus quelque chose que vous pouvez cogner dans le four et oublier. Bien que préparer les sauces ne puisse pas être plus facile, elles nécessitent de l'attention et des soins, en d'autres termes, une véritable cuisson. Cela les rend particulièrement satisfaisants. Prenez votre temps et appréciez le processus - l'odeur de la viande saisie, les couleurs des légumes et l'approfondissement du glaçage. Vous devez être complètement concentré, surtout si vous avez d'autres choses à faire dans la cuisine (comme vous devriez probablement l'avoir - vous ne pouvez pas manger de sauce seul).

Jugez le processus par la vue, l'odorat et l'ouïe plutôt que par le temps. L'huile doit être très chaude lorsque vous ajoutez les os pour la première fois. Lorsque vous ajoutez la première tasse d'eau, l'huile devrait crépiter, puis le bruit devrait progressivement s'atténuer au fur et à mesure que vous grattez la substance dorée de la poêle. Lorsque l'eau est cuite et que la poêle recommence à crépiter, vous savez que c'est l'heure du deuxième déglaçage, cette fois avec du bouillon de volaille. Lorsque cela s'est évaporé et que la poêle commence à crépiter, le glaçage recouvrant les os et la poêle sera de couleur plus foncée.

Les légumes fournissent le liquide pour le troisième déglaçage - lorsqu'ils frappent la poêle chaude, ils commencent à libérer leur humidité. Encore une fois, remuez et grattez la couche dorée du fond de la casserole et faites cuire jusqu'à ce que les légumes soient uniformément caramélisés.

Déglacez enfin avec le reste du liquide, vous en mettrez un peu plus que lors des précédents déglaçages. Déplacez la sauce d'une casserole large à une casserole haute et étroite pour vous assurer que les os et les légumes sont immergés et pour rendre la surface plus facile à écumer. La casserole doit être tirée sur le côté du brûleur pour créer une sorte de courant de convection qui repousse les graisses et les impuretés d'un côté pour être continuellement écumées à travers cette dernière réduction.

Enfin, filtrez plusieurs fois, si vous voulez une sensation très nette en bouche. Vous ne pouvez presque pas trop forcer.

Ces sauces bénéficient énormément du fond de veau, la grande toile sur laquelle tant de saveurs peuvent être peintes. C'est aussi simple à faire que le bouillon de volaille, et peu de produits ouvrent le répertoire d'un cuisinier à la maison comme le fait un bon fond de veau. Quelques onces seulement, congelées dans des bacs à glaçons jusqu'à ce que vous soyez prêt à les utiliser, peuvent transformer pratiquement n'importe quel plat, des pâtes aux viandes en passant par les légumes, ajoutant du corps et approfondissant les saveurs.

Ce qui suit est une recette de bouillon rapide de restaurant, une ligne directrice de ce qui est optimal. Il peut être varié selon les goûts et ce que vous avez sous la main. Si vous ne voulez pas vous embêter avec le fond de veau, l'eau est le meilleur substitut, bien que la sauce manque de richesse et de profondeur, vous devrez donc y mettre du beurre avant de servir.

Une variante intéressante est une sauce au vinaigre : au lieu d'utiliser des os, commencez par caraméliser les légumes, puis déglacez avec un bon vinaigre, environ 3/4 tasse, et continuez avec les déglacements suivants. Faites de même pour une sauce aigre-douce, mais ajoutez deux cuillères à soupe de sucre ou de miel avec le vinaigre.

Comme toujours, ce ne sont pas les ingrédients particuliers d'un plat mais l'idée derrière le processus qui vous permet d'avancer en tant que cuisinier.


Côtelettes d'agneau aux fèves et un bon Chianti

Recettes

Faire une marinade pour côtelettes d'agneau

  • 8 côtelettes d'agneau
  • 1 tasse d'huile d'olive extra vierge
  • 2 gousses d'ail, hachées
  • 1 grosse branche de romarin frais, haché finement
  • 2 gros brins de thym frais, hachés
  • Sel et poivre au goût

Placer tous les ingrédients dans une assiette creuse. Ajouter les côtelettes d'agneau et laisser mariner 4 à 6 heures. Retourner les côtelettes d'agneau une fois pendant ce temps.

  • 5 livres. fèves fraîches, décortiquées
  • 3 bouquets d'oignons verts, tranchés
  • 3 onces de pancetta, tranchée
  • 1/2 oignon moyen, haché
  • 1/4 tasse de persil frais haché
  • 1/8 tasse de bouillon de poulet
  • 1/4 tasse d'huile d'olive
  • sel et poivre au goût

Coquillez les fèves. Cela prend un peu de temps, je vous propose de regarder Le Silence des Agneaux, tout en faisant ce travail fastidieux.

Dans une grande casserole d'eau bouillante salée, blanchir les fèves fraîches décortiquées pendant environ 1 minute. Retirez-les avec une écumoire puis choquez les haricots en les ajoutant dans un bol rempli d'eau et de glaçons. Cela arrêtera le processus de cuisson.

Dans une grande poêle à feu moyen, ajouter l'huile, les oignons et la pancetta et faire revenir environ 4-5 minutes, ne pas dorer. Ajouter les fèves et le bouillon, porter à ébullition et cuire environ 5 minutes. Avant de retirer les haricots de la poêle, ajouter le persil et mélanger jusqu'à ce qu'il soit complètement enrobé. Assaisonner les haricots avec du sel et du poivre et réserver.

Faire la sauce et cuire les côtelettes d'agneau

  • 1 grosse échalote hachée
  • 1/2 tasse d'un bon Chianti
  • 1/2 tasse de bouillon de poulet
  • 1 cuillère à soupe de beurre

Dans une grande poêle en fonte, à feu vif, saisir les côtelettes d'agneau, 3 minutes de chaque côté. Retirer et laisser reposer 5 minutes. Ajouter les échalotes hachées dans la poêle et faire revenir pendant 1 minute, ne pas brûler. Ajouter le vin Chianti et réduire de moitié, puis ajouter le bouillon et réduire de moitié. Terminer la sauce en fouettant le beurre.

Au centre d'un grand plat de service, déposer les fèves. Disposer les côtelettes d'agneau devant les fèves puis verser la sauce sur l'agneau.


Riz aux fèves, herbes et côtelettes d'agneau

Si vous ne mangez pas d'agneau, remplacez-le par des tranches de fromage salé ou mélangez des pois chiches cuits au riz.

Pour 4 personnes
1,2 kg de fèves dans leurs cosses, ou 400g de fèves surgelées, décongelées
Un petit bouquet de persil plat
Un petit bouquet de basilic
Un petit bouquet d'aneth
450 g de riz blanc à grains longs
5 oignons nouveaux, hachés finement
45 g de beurre
4 cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge
Sel et poivre noir
2 citrons
4 grosses ou 8 petites côtelettes d'agneau

1 Gousse les fèves. Goûtez-en un : à cette période de l'année, ils doivent être suffisamment tendres pour être mangés sans double pelage - c'est votre choix. Si vous le souhaitez, couvrez les haricots d'eau bouillante pendant une minute, égouttez-les, puis rafraîchissez-les dans de l'eau froide, moment auquel les peaux opaques devraient se détacher si vous les pressez. Si vous n'épluchez pas deux fois, faites bouillir les haricots dans de l'eau salée pendant 3 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient tendres, égouttez-les et gardez-les au chaud.

2 Retirez les feuilles des herbes des tiges. Hacher finement les feuilles.

3 Rincez le riz deux fois, puis faites-le cuire dans une grande quantité d'eau bouillante bien salée jusqu'à ce qu'il soit tendre mais al dente. Égoutter et laisser sécher à la vapeur dans une passoire pendant 5 minutes.

4 Dans une grande poêle, à feu moyen-doux, faire revenir les oignons nouveaux jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Pendant ce temps, faites cuire les côtelettes d'agneau sur une plaque chauffante ou sous le grill, comme vous les aimez.

5 Ajoutez le riz, les fèves, le sel, le poivre, un filet de jus de citron et les herbes aux oignons nouveaux, puis remuez jusqu'à ce que tout soit bien combiné et scintillant. Déposez sur un plat de service chaud.

6 Une fois cuit, empiler l'agneau sur le riz avec des quartiers de citron.

Rachel Roddy est une écrivaine gastronomique primée basée à Rome et l'auteur de Five Quarters: Recipes and Notes from a Kitchen in Rome (Saltyard) @racheleats


Résumé de la recette

  • 6 cuillères à soupe d'huile de canola
  • 4 cuillères à café de sel de mer
  • 1 cuillère à café de poivre noir moulu
  • 1/2 cuillère à café de curcuma
  • 1 cuillère à soupe de farine tout usage
  • 6 jarrets d'agneau (3/4 à 1 livre), rincés et essuyés
  • 2 gros oignons, tranchés finement
  • 8 gousses d'ail, hachées
  • 1 cuillère à café de safran moulu
  • 1 cube de sucre
  • 1/4 tasse d'eau de rose
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 2 cuillères à soupe de zeste d'orange fraîchement râpé
  • 1/2 tasse de jus de citron vert fraîchement pressé
  • 2 cuillères à café d'advieh (mélange d'épices persanes)
  • 3 tasses de riz basmati à grains longs
  • 2 livres de fèves fraîches ou 1 livre de fèves surgelées, décortiquées
  • 2 cuillères à soupe de sel de mer
  • 5 gousses de cardamome écrasées
  • 1/4 tasse plus 2 cuillères à soupe d'eau de rose
  • 1 cuillère à café de safran moulu
  • 1 tasse d'huile de canola ou de beurre brun clarifié
  • 1/2 tasse de lait
  • 6 tasses d'aneth frais, haché finement
  • 10 morceaux d'ail vert bébé, parés, coupés en deux dans le sens de la longueur et tranchés finement dans le biais, plus 3 morceaux attachés ensemble dans un nœud
  • Yaourt nature, pour servir
  • Orange amère, pour servir

Cuire la viande : Préchauffer le four à 325 degrés.

Faites chauffer 3 cuillères à soupe d'huile à feu moyen-vif dans une grande cocotte. Dans un petit bol, mélanger 2 cuillères à café de sel, 1/2 cuillère à café de poivre, le curcuma et la farine. Tremper légèrement les jarrets d'agneau dans le mélange de sel, en secouant l'excès. Ajouter au faitout et cuire l'agneau de tous les côtés jusqu'à ce qu'il soit doré. Retirer et mettre de côté.

Ajouter les 3 cuillères à soupe d'huile restantes dans le faitout, ajouter les oignons et l'ail cuire, en remuant, jusqu'à ce qu'ils soient tendres et translucides. Placer le safran et le morceau de sucre dans un mortier et ajouter l'eau de rose à l'aide d'un pilon, broyer jusqu'à dissolution. Transférer le mélange d'eau de rose et de safran dans un faitout avec le miel, le zeste d'orange, le jus de citron vert, les 2 cuillères à café restantes de sel, la 1/2 cuillère à café restante de poivre et cuire en remuant pendant 30 secondes.

Remettre les jarrets d'agneau dans le faitout, ajouter 1 tasse d'eau et couvrir. Transférer au four et cuire pendant 2 heures. Retourner les jarrets d'agneau et recouvrir de continuer la cuisson jusqu'à ce que l'agneau soit tendre et tombe de l'os, environ 1 heure de plus. Retirer du four et garder au chaud jusqu'au moment de servir.

Préparez le riz : placez le riz dans un grand bol et ajoutez suffisamment d'eau tiède pour couvrir le drain et répétez le processus 4 fois de plus. Mettre le riz de côté. Si vous utilisez des fèves fraîches, décortiquez et retirez la couche externe de peau si vous utilisez des fèves congelées, faites-les tremper dans de l'eau tiède et retirez la seconde peau. Mettre de côté.

Porter 8 tasses d'eau et 2 cuillères à soupe de sel à ébullition dans une grande casserole antiadhésive. Ajouter le riz rincé, les gousses de cardamome et 2 cuillères à soupe d'eau de rose, laisser bouillir, en remuant doucement pour détacher les grains de riz qui ont adhéré au fond, jusqu'à ce que le riz soit tendre et remonte à la surface, environ 8 minutes. Égoutter dans un grand tamis à mailles fines et rincer avec une casserole de réserve d'eau de 2 tasses.

Placer le safran dans un mortier et ajouter l'eau de rose à l'aide d'un pilon, broyer jusqu'à dissolution. Dans un grand bol, mélanger 1/2 tasse d'huile et de lait, 1 cuillère à café de mélange safran-eau de rose et 2 1/2 tasses de riz égoutté. Étaler le mélange au fond de la casserole en appuyant avec une spatule pour l'uniformiser. Ajouter les fèves, l'aneth et l'ail vert haché au reste du riz dans une passoire pour mélanger. À l'aide d'une spatule, transférer délicatement dans une casserole en formant un monticule. Saupoudrer du reste du mélange safran-eau de rose et cuire à feu moyen pendant 10 minutes.

Pendant ce temps, dans un petit bol, mélanger ensemble 1/2 tasse d'huile restante et 1/2 tasse d'eau tiède verser sur le mélange de riz dans une casserole. Garnir d'ail vert noué et assaisonner de sel. Enveloppez le couvercle de la casserole avec un torchon propre et couvrez fermement la casserole pour empêcher la vapeur de s'échapper. Baisser le feu à doux et cuire pendant 70 minutes. Retirer du feu et placer la casserole sur une plaque à pâtisserie à rebords recouverte d'un torchon humide laisser refroidir pendant 10 minutes. Ne pas découvrir.

Découvrir et retirer l'ail noué mis de côté. À l'aide d'une spatule en bois, décoller la croûte du fond de la casserole. Placer une grande assiette sur le dessus de la casserole renverser la casserole pour retirer le riz. Garnir le riz d'ail noué et servir avec de l'agneau, du yogourt et de l'orange amère.


Côtelettes d'agneau aux fèves - Recettes

Côtelettes d'agneau au poivre noir, lentilles du Puy, fèves et champignons sauvages
Le chef Ian Schnoebelen de Iris &ndash La Nouvelle-Orléans, LA
Adapté par StarChefs.com
avril 2009
Rendement: 3 portions

INGRÉDIENTS

Lentilles et Fèves :
¼ tasse lentilles du Puy
Sel casher
¼ tasse de fèves décortiquées
Huile végétale
2 cuillères à soupe de carotte brunoise
2 cuillères à soupe de céleri brunoise
2 cuillères à soupe de poireau brunoise, partie blanche uniquement
½ tasses de champignons sauvages hachés
6 onces de fond de veau
1 once de beurre non salé froid

Côtelettes d'agneau:
6 côtelettes de longe d'agneau de 4 à 6 onces
Poivre noir grossièrement moulu
Sel casher
Huile végétale

Sofrito Citron-Romarin :
3 cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge
½ cuillère à café de zeste de citron râpé
½ cuillère à café de romarin frais haché
¼ cuillère à café d'ail haché

Pour les lentilles et les fèves :
Mettre les lentilles dans une petite casserole et couvrir d'eau, porter à ébullition et cuire jusqu'à ce qu'elles soient juste tendres, environ 10 minutes. Égoutter et étaler dans une casserole pour refroidir. Pendant ce temps, dans une autre casserole, porter à ébullition 2 litres d'eau généreusement salée. Ajouter les fèves et cuire pendant 5 minutes égoutter les fèves et les choquer dans de l'eau glacée. Peler les coques extérieures et réserver les haricots.

Faites chauffer l'huile végétale dans une sauteuse, faites suer les carottes, le céleri et les poireaux pendant 2 minutes, transférez-les dans une poêle ou une assiette et réservez. Mettre une poêle moyenne sur le feu jusqu'à ce qu'elle soit chaude. Ajouter 1 cuillère à soupe d'huile végétale dans la poêle et ajouter les champignons cuire jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Baissez le feu, ajoutez les lentilles réservées, les légumes et les fèves et ajoutez le fond de veau. Cuire jusqu'à ce que la plupart du liquide se soit évaporé. Incorporer le beurre jusqu'à émulsion. Salez et réservez en gardant au chaud.

Pour l'agneau :
Préchauffer le gril. Assaisonner l'agneau de sel et enrober de spray au poivre noir un minimum d'huile végétale. Griller à la température désirée.

Pour le Sofrito Citron-Romarin :
Faites chauffer une petite poêle. Ajouter tous les ingrédients ensemble et cuire jusqu'à ce que l'ail soit légèrement doré.

Pour assembler et servir :
Mettre le mélange de lentilles et de fèves sur les assiettes, déposer 2 côtelettes d'agneau dessus et arroser de sofrito.


Quelle est une recette facile pour les fèves?

Vous souvenez-vous que j'ai écrit sur les recettes de cucina povera? Ou plus récemment, Stanley Tucci en a parlé dans sa série Searching for Italy sur CNN. Eh bien, cela tomberait dans la catégorie de la «cuisine médiocre» ou de la nourriture paysanne.

Seule une poignée d'ingrédients vraiment frais et de bonne qualité est nécessaire et devient un plat délicieux.

Cette recette de fèves peut être préparée pour servir d'accompagnement, mais vous pouvez également en avoir une plus grande portion avec du pain croustillant comme déjeuner végétalien léger.


Faire la vinaigrette

  • Mettez le jaune d'œuf, les anchois, l'ail et la moutarde dans un robot culinaire. Avec le moteur en marche, ajouter progressivement l'huile d'olive et mélanger jusqu'à ce que le mélange commence à épaissir et à émulsionner (il doit avoir la consistance d'une crème épaisse), environ 2 minutes. Avec le moteur toujours en marche, ajoutez le jus de citron et 1 c. eau chaude. Continuez à mélanger jusqu'à ce que le mélange atteigne une consistance de mayonnaise douce. Saler et poivrer au goût et réserver.

Faire la salade

  • Mettez l'oignon dans un bol moyen, couvrez d'eau froide et laissez tremper pendant 20 minutes. Égoutter et sécher.

Mettez les pommes de terre dans une grande casserole d'eau bien salée. Porter à ébullition à feu moyen-vif et cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres, de 5 à 10 minutes. Égouttez-les et quand ils sont suffisamment froids pour être manipulés, coupez-les en deux. Transférer dans un grand bol et mélanger avec l'oignon réservé et quelques cuillerées de vinaigrette.

Porter une grande casserole d'eau bien salée à ébullition à feu moyen-vif. Retirez les fèves de leurs cosses et faites-les cuire dans l'eau bouillante jusqu'à ce qu'elles soient tendres, environ 2 minutes. Égoutter et passer sous l'eau froide pour arrêter la cuisson. Pincez la peau terne et de couleur olive et retirez chaque haricot (vous devriez avoir environ 2 tasses de haricots). Jeter les peaux. (Vous pouvez également faire cuire les haricots verts dans l'eau jusqu'à ce qu'ils soient tendres, de 2 à 3 minutes.)

Dans un bol moyen, mélanger les tomates avec les olives et assaisonner avec quelques grains de poivre.

Disposer les pommes de terre et les oignons, les tomates et les olives, les favas et l'agneau sur un grand plat de service. Garnir avec les baies de câpres. Arroser avec le reste de vinaigrette et assaisonner au goût avec du sel et du poivre.


Trempette aux fèves, Flickr CC 2.0

Bien que les fèves fraîches soient à la mode en saison, la cuisine marocaine fait également bon usage des haricots secs. Ici, les fèves séchées, l'ail, le jus de citron et l'huile d'olive sont utilisés pour faire une trempette marocaine piquante qui peut être diluée jusqu'à la consistance d'une soupe. Servir avec une cuillère et avec du pain croûté pour tremper.


Sauté d'agneau et de fèves

Vendredi, comme la plupart des États-Unis, je me suis réveillé avec des nouvelles sur tous les événements surréalistes qui ont eu lieu pendant la nuit à Boston. Et que toute la ville et les communes environnantes étaient en mode crise, avec des rues pratiquement vides. La majeure partie de la journée a été consacrée à envoyer des messages à mes amis et à ma famille à MA, dont certains vivaient à proximité ou même dans les 20 blocs qui ont été bouclés. En général, tout le monde était calme, suivant de près les mises à jour à la télévision, ne remettant pas une seule fois en question la nécessité de l'ordre de rester à la maison. (Je peux difficilement imaginer si cela se produisait à New York.)

Aussi sans précédent qu'ait été un verrouillage à l'échelle de la ville, il y avait un sentiment sous-jacent que tout le monde était vraiment uni, confiant que tout serait bientôt terminé. Et à la fin, il a été bientôt, avec soulagement, applaudissements et acclamations se répandant dans toute la ville à 21h30. Tout ce que la ville et l'État ont réussi à faire en si peu de temps était, pour le dire simplement, incroyable.

Et donc, voici une recette pour le printemps, et de nouveaux départs. Faire ce sauté d'agneau et de fèves le samedi était une activité tellement apaisante après avoir été nerveux la veille.

Chaque fois que vous préparez des fèves, cela vous rappelle que parfois les meilleures choses prennent un peu plus de temps. Délicieuses et charnues, les fèves (également appelées fèves) sont largement utilisées dans la cuisine chinoise. L'un des meilleurs plats que j'ai mangé à Pékin était un simple plat de fèves et de fromage de chèvre du Yunnan dont je me souviens encore à ce jour.

Mais leur préparation est un peu délicate après avoir décortiqué chaque gousse, vous devez rapidement faire bouillir les haricots et les plonger dans de l'eau glacée pour détacher l'enrobage blanc extérieur, puis retirer l'enrobage de chaque fève. Cela demande un peu de patience, mais décortiquer des fèves était exactement ce que je voulais samedi après-midi.

Après cela, le sauté ne prend pas longtemps. L'agneau est légèrement enrobé d'une délicieuse sauce au cumin à l'ail et du riz supplémentaire à servir est fortement recommandé.

C'est un excellent plat à servir avec vos proches alors que vous attendez avec impatience le début d'une semaine meilleure.


Voir la vidéo: Côtelettes dagneau à lail