Nouvelles recettes

Obtenez votre lecture et votre café à Powell's City of Books à Portland, Oregon

Obtenez votre lecture et votre café à Powell's City of Books à Portland, Oregon


Voyagez dans une ville de café, de thé et de livres à Portland

Les voyageurs du Versailles des librairies, Powell's City of Books à Portland, Oregon, pourraient avoir besoin d'un répit de navigation dans la plus grande librairie indépendante des États-Unis. Rendez-vous ensuite au World Cup Coffee and Tea House, situé en plein cœur du magasin. Tout en grignotant les livres de connaissances classiques qui vous entourent, vous pouvez également grignoter de délicieux sandwichs et pâtisseries et vous imprégner de divers cafés et thés.

Vous ne manquerez pas de choses à parcourir dans leurs allées. Lorsque l'arôme de la salle de torréfaction de la Coupe du monde attrape votre nez, vous pouvez vous retrouver distrait de votre lecture de livres et plutôt parcourir leur grande collection de café. Des grains aux moulins à grains en passant par le brassage - c'est comme un tour en soi pour voir combien il faut pour préparer la tasse de café parfaite.

Et il serait négligent de ne pas mentionner leurs thés, le chai étant un favori local. "Leurs lattes ont une grande saveur épicée", a déclaré un client satisfait.

Ils ont également une grande variété de tisanes noires, vertes et aux herbes qui ne manqueront pas de donner à vos papilles quelque chose à faire pendant que vous lisez dans le cadre chaleureux du café. Savourez une pâtisserie, admirez vos auteurs préférés et laissez la chaleur de votre boisson vous envahir tout en découvrant ce qui se passe sur leur télévision à écran plat et leur connexion Wi-Fi gratuite.

Dans l'ensemble, Powell's est une métropole de la littérature. Si vous recherchez une retraite d'après-midi paresseuse de la ville à l'extérieur, où vous pourrez vous perdre dans les pages de grands écrivains (ainsi que publier et imprimer votre propre littérature dans le magasin), vous apprécierez vraiment l'ambiance d'un moment -café honoré. World Cup Coffee and Tea House au cœur de Powell's est la retraite parfaite.


Les 19 meilleures choses à faire à Portland en ce moment

Bien sûr, vous trouverez des beignets, des brasseries et des food trucks parmi notre liste des meilleures choses à faire à Portland, Oregon (c'est la raison pour laquelle PDX est célèbre, après tout), mais nous vous encourageons à regarder au-delà de ces délicieuses friandises pour avoir une idée plus large de la ville de Roses. Vous pourriez passer quelques jours agréables à parcourir les produits artisanaux dans le Pearl District, à explorer des parcs et jardins luxuriants, à pédaler sur les ponts de la ville ou à vous frayer un chemin dans les meilleurs restaurants. La liste est longue, mais nous ne le ferons pas. Prêt à rester bizarre dans PDX ? Nous avons réduit votre liste des incontournables aux 20 meilleures choses à faire à Portland.

Vous avez fait quelque chose sur cette liste et vous l'avez aimé ? Partagez-le avec le hashtag #TimeOutDoList et tag @TimeOutEverywhere.

Découvrez comment Time Out sélectionne les meilleures choses à faire partout dans le monde .


4 réflexions sur & ldquo Powell’s City of Books & #8211 et trouver notre livre sur l'étagère ! – Jour 70 &rdquo

J'adore la librairie. Je pourrais y passer des jours. Veuillez m'ajouter à votre site Web. Ce sera formidable de visiter les États... à travers vos yeux. Bonne chance pour le reste de votre voyage….Soyez prudents !!

Merci Peggy Nous vous ajouterons à notre liste de diffusion !

J'adore vos photos et articles de votre aventure! Nous avons voyagé plusieurs fois à travers les États-Unis avec notre TruckCamper ! Je revisite de beaux endroits…merci beaucoup. Notre fils habite près du Portland et je suis d'accord, je pourrais passer une semaine à Powell Books. et ne jamais tout voir !

C'est notre plaisir ! Notre fils déménagera à Beaverton en août, donc j'imagine que nous passerons plus de temps à explorer la région de Portland et de Powell à plusieurs reprises à l'avenir.


La cité des livres de Powell

Nous sommes allés chez Powell en nous basant sur les recommandations d'un ami local. Je ne peux pas penser à des librairies d'occasion à Seattle qui correspondent à cela. La quantité de livres organisés par sujet est incroyable. La seule pénurie que j'ai trouvée, ce sont les livres informatiques - d'accord, puisqu'ils se spécialisent dans une certaine mesure dans les livres d'occasion, je soupçonne que c'est parce que ceux-ci deviennent si rapidement inutiles que ce n'est pas rentable pour eux.

J'ai trouvé plusieurs grands sujets mathématiques, y compris de nouveaux livres semi-récents à des prix très réduits.

Nous sommes allés à Powell sur la base des recommandations d'un ami local. Je ne peux pas penser à des librairies d'occasion à Seattle qui correspondent à cela. La quantité de livres organisés par sujet est incroyable. La seule pénurie que j'ai trouvée, ce sont les livres informatiques - d'accord, car ils se spécialisent dans une certaine mesure dans les livres d'occasion, je soupçonne que c'est parce que ceux-ci deviennent si rapidement inutiles que ce n'est pas rentable pour eux.

J'ai trouvé plusieurs grands sujets mathématiques, y compris de nouveaux livres semi-récents à des prix très réduits.

En tant que visiteur à Portland, je devais absolument vérifier Powell's. À première vue, il peut être un peu dépassé. L'ampleur et l'inventaire du magasin sont exceptionnels. Les étagères hautes et la disposition colorée contrastent fortement avec la mégamarque Barnes and Noble, mais le changement peut être assez stimulant. Les employés CONNAISSENT les livres et peuvent être une excellente ressource. Et si vous n'y êtes jamais allé ou si vous ne saviez pas qu'il existait, vous devez prendre le temps d'explorer la salle des livres rares. C'est un incroyable musée de la littérature historique. Powell's peut être utile si vous avez besoin d'un livre spécifique, mais c'est aussi un moyen fantastique de passer quelques heures à explorer un après-midi pluvieux.

Respirez profondément. et profitez de la balade

En tant que visiteur à Portland, je devais absolument vérifier Powell & 39s. À première vue, il peut être un peu dépassé. L'ampleur et l'inventaire du magasin sont exceptionnels. Les étagères hautes et la disposition colorée contrastent fortement avec la mégamarque Barnes and Noble, mais le changement peut être assez stimulant. Les employés CONNAISSENT les livres et peuvent être une excellente ressource. Et si vous n'y êtes jamais allé ou si vous ne saviez pas qu'il existait, vous devez prendre le temps d'explorer la salle des livres rares. C'est un incroyable musée de la littérature historique. Powell's peut être utile si vous avez besoin d'un livre spécifique, mais c'est aussi un moyen fantastique de passer quelques heures à explorer un après-midi pluvieux.

J'aurais aimé qu'ils aient un meilleur parking, mais l'incroyable sélection de livres compense largement. J'aime tellement ce magasin. C'est pourquoi j'ai déménagé à Portland, et pourquoi je resterai. Les prix sont fabuleux, les événements sont toujours géniaux et c'est juste un magasin formidable à tous points de vue - ce qu'une librairie devrait être !

J'aurais aimé qu'ils aient un meilleur parking, mais l'incroyable sélection de livres compense largement. J'aime tellement ce magasin. C'est pourquoi j'ai déménagé à Portland et pourquoi je resterai. Les prix sont fabuleux, les événements sont toujours géniaux et c'est juste un magasin formidable à tous points de vue - ce qu'une librairie devrait être !

Des tonnes de livres neufs et d'occasion, très organisés. Les travailleurs sont très serviables et trouver le livre est facile avec leur système informatique !
Fatigué puis détendez-vous dans leur café. Toujours un plaisir de visiter.

Des tonnes de livres neufs et d'occasion, très organisés. Les travailleurs sont très serviables et trouver le livre est facile avec leur système informatique !
Fatigué puis détendez-vous dans leur café. Toujours un plaisir de visiter.

C'est un endroit où les livres naissent, c'est le paradis du livre ! Tout et n'importe quoi peut être trouvé ici, y compris des livres scolaires pour tous les âges (même le collège). Je pense que la plupart des clients y vivent pour être honnête. Il est facile de se perdre parmi des millions de livres et c'est une atmosphère agréable pour traîner sur le canapé et lire un livre. Ils ont beaucoup de commis au service à la clientèle prêts et disposés à aider une personne à trouver ce qu'elle recherche.

C'est un endroit où les livres naissent, c'est le paradis des livres ! Tout et n'importe quoi peut être trouvé ici, y compris des livres scolaires pour tous les âges (même le collège). Je pense que la plupart des clients y vivent pour être honnête. Il est facile de se perdre parmi des millions de livres et c'est une atmosphère agréable pour traîner sur le canapé et lire un livre. Ils ont beaucoup de commis au service à la clientèle prêts et disposés à aider une personne à trouver ce qu'elle recherche.

Depuis que j'étais au lycée et que j'ai visité ce magasin avec un groupe scolaire, je suis amoureux de cet endroit. Pas vraiment amoureux, comme si je n'allais pas l'épouser mais vous voyez l'image. Ils vous donnent une carte, l'endroit est sur quatre étages et ils rangent des livres usagés avec des livres neufs. Le dernier étage est consacré aux Arts et c'était probablement mon préféré. Vous pouviez trouver tout ce dont vous aviez besoin sur l'art. Ils ont également une section Pacific Northwest, qui contient des livres sur le PNW, l'endroit que j'aime visiter pour les vacances et pas seulement parce que ma famille y vit. Pour une librairie, ils ont tout ce que vous pourriez souhaiter chez un vendeur de livres et plus encore.

Depuis que j'étais au lycée et que j'ai visité ce magasin avec un groupe scolaire, je suis amoureux de cet endroit. Pas vraiment amoureux, comme si je n'allais pas l'épouser mais vous voyez l'image. Ils vous donnent une carte, l'endroit est sur quatre étages et ils rangent des livres usagés avec des livres neufs. Le dernier étage est consacré aux Arts et c'était probablement mon préféré. Vous pouviez trouver tout ce dont vous aviez besoin sur l'art. Ils ont également une section Pacific Northwest, qui contient des livres sur le PNW, l'endroit que j'aime visiter pour les vacances et pas seulement parce que ma famille y vit. Pour une librairie, ils ont tout ce que vous pourriez souhaiter chez un vendeur de livres et plus encore.

Le Powell's sur Burnside est immense. Vous pouvez vous promener pendant des heures. Ils ont une incroyable sélection de livres dans à peu près toutes les catégories auxquelles vous pouvez penser. Les prix sont très bons aussi ! Cependant, ne vous attendez pas à gagner beaucoup d'argent en vendant vos livres là-bas. Ils ne paient pas beaucoup du tout, mais c'est ainsi qu'ils vous donnent de bons prix lorsque vous achetez chez eux. Si vous n'y êtes pas encore allé, vous devriez vraiment le vérifier! Powell's est un endroit agréable pour se promener un jour pluvieux et maussade.

Prévoyez d'y passer du temps.

Les Powell's sur Burnside sont énormes. Vous pouvez vous promener pendant des heures. Ils ont une incroyable sélection de livres dans à peu près toutes les catégories auxquelles vous pouvez penser. Les prix sont très bons aussi ! Cependant, ne vous attendez pas à gagner beaucoup d'argent en vendant vos livres là-bas. Ils ne paient pas beaucoup du tout, mais c'est ainsi qu'ils vous donnent de bons prix lorsque vous achetez chez eux. Si vous n'y êtes pas encore allé, vous devriez vraiment y jeter un coup d'œil ! Powell's est un endroit agréable pour se promener un jour pluvieux et maussade.

Vous pouvez littéralement passer des jours dans cette librairie et ne jamais vous ennuyer ! Cette librairie est immense et a tout organisé et organisé de manière concise (et même sur carte). La section pour enfants est invitante et dispose de plusieurs petites tables et chaises pour que les plus jeunes lecteurs puissent regarder des livres. Il y a une énorme section de livres sur les parents et même une petite section de jouets et de petits articles de type cadeau spécial pour les enfants. Ils ont toujours des tonnes de magazines spécialisés pour tous les intérêts et la meilleure partie de Powells est que vous pouvez apporter vos vieux livres et les échanger contre de nouveaux. Plusieurs fois par mois, Powells a des auteurs invités, qui sont toujours des événements très populaires. Vérifiez-le!

Meilleure librairie du monde !

Vous pouvez littéralement passer des jours dans cette librairie et ne jamais vous ennuyer ! Cette librairie est immense et a tout arrangé et organisé de manière concise (et même sur carte). Il y a une énorme section de livres sur les parents et même une petite section de jouets et de petits articles de type cadeau spécial pour les enfants. Ils ont toujours des tonnes de magazines spécialisés pour tous les intérêts et la meilleure partie de Powells est que vous pouvez apporter vos vieux livres et les échanger contre de nouveaux. Plusieurs fois par mois, Powells a des auteurs invités, qui sont toujours des événements très populaires. Vérifiez-le!

J'adore cette librairie. Il a la plus grande sélection de livres sur tous les sujets. Mon amie a trouvé une section entière consacrée aux livres sur la Hongrie - sa spécialité. S'ils avaient cela, alors ils auront ce que vous cherchez. Il est facile de passer plusieurs heures ici sans s'en rendre compte. Je sors toujours avec beaucoup plus que ce que j'avais prévu d'acheter. Le personnel est compétent et sympathique.

AVANTAGES : Sélection incroyable.
LES INCONVÉNIENTS:

J'adore cette librairie. Il a la plus grande sélection de livres sur tous les sujets. Mon amie a trouvé une section entière consacrée aux livres sur la Hongrie - sa spécialité. S'ils l'avaient, alors ils auront ce que vous cherchez. Il est facile de passer plusieurs heures ici sans s'en rendre compte. Je sors toujours avec beaucoup plus que ce que j'avais prévu d'acheter. Le personnel est compétent et sympathique.

AVANTAGES : Sélection incroyable.
LES INCONVÉNIENTS:

Chaque lecteur de livre doit se faire une priorité de visiter cette escapade de livre ultime !

La cité des livres a plusieurs étages :
Au dernier étage, vous trouverez la salle des livres rares et une galerie d'art en constante évolution.

Au rez-de-chaussée, un salon de café pratique et quantitatif donnant sur Burnside où vous pouvez vous asseoir, déguster une pâtisserie et avoir un aperçu de ce que vous pourriez acheter.

Entre les deux, vous trouverez une sélection vertigineuse de livres à savourer lentement ! Vous aurez besoin de beaucoup de temps (et d'une carte) pour explorer cet endroit.

Chaque lecteur de livre doit se faire une priorité de visiter cette escapade de livre ultime !

La cité des livres a plusieurs étages :
Au dernier étage, vous trouverez la salle des livres rares et une galerie d'art en constante évolution.

Au rez-de-chaussée, un café pratique et quantitatif donnant sur Burnside où vous pouvez vous asseoir, déguster une pâtisserie et avoir un aperçu de ce que vous pourriez acheter.

Entre les deux, vous trouverez une sélection vertigineuse de livres à savourer lentement ! Vous aurez besoin de beaucoup de temps (et d'une carte) pour explorer cet endroit.

Je suis très attaché au soutien de l'industrie locale, alors j'aime le fait que la plus grande librairie indépendante du pays se trouve à Portland.

Ils ont une incroyable sélection de livres neufs et d'occasion. J'ai l'impression d'être au paradis à chaque fois que je franchis leurs portes. Les prix bas ne font qu'alimenter l'habitude d'un accro aux livres comme moi.

Le personnel est sympathique mais discret. Ils semblent également se soucier davantage de ce qu'ils font que les employés des grandes chaînes de librairies.

Je suis très attaché au soutien de l'industrie locale, alors j'aime que la plus grande librairie indépendante du pays se trouve à Portland.

Ils ont une incroyable sélection de livres neufs et d'occasion. J'ai l'impression d'être au paradis à chaque fois que je franchis leurs portes. Les prix bas ne font qu'alimenter l'habitude d'un accro aux livres comme moi.

Le personnel est sympathique, mais discret. Ils semblent également se soucier davantage de ce qu'ils font que les employés des grandes chaînes de librairies.

" VILLE DE LA CONNAISSANCE ". quand je dis ville, je veux vraiment dire ville. c'est une énorme librairie. le plus grand que j'ai jamais vu. ils ont à la fois des livres neufs et anciens à vendre. ils ont une grande variété de toutes sortes de livres. vous pouvez presque tout trouver ici sous un même toit. la qualité des livres est également très bonne par rapport au fait qu'ils sont anciens. ils ont l'air comme neufs et leurs prix sont également très bas. ils sont assez bien organisés et vous pouvez trouver n'importe quoi facilement. ils ont des systèmes qui vous aident à localiser la catégorie et le type de livre que vous recherchez. Ils ont même des cartes dans leur immense magasin qui vous aident à vous déplacer rapidement et facilement. Beaucoup de choses à apprendre et à acquérir. Peut-être l'un des meilleurs endroits où je suis allé aussi.

"VILLE DE LA CONNAISSANCE ". quand je dis ville, je veux vraiment dire ville. c'est une énorme librairie. le plus grand que j'ai jamais vu. ils ont à la fois des livres neufs et anciens à vendre. ils ont une grande variété de toutes sortes de livres. vous pouvez presque tout trouver ici sous un même toit. la qualité des livres est également très bonne par rapport au fait qu'ils sont anciens. ils ont l'air comme neufs et leurs prix sont également très bas. ils sont assez bien organisés et vous pouvez trouver n'importe quoi facilement. ils ont des systèmes qui vous aident à localiser la catégorie et le type de livre que vous recherchez. Ils ont même des cartes dans leur immense magasin qui vous aident à vous déplacer rapidement et facilement. Beaucoup de choses à apprendre et à acquérir. Peut-être l'un des meilleurs endroits où je suis allé aussi.

Vous ne serez jamais déçu lorsque vous visiterez Powell's Books. Ils ont la plus vaste collection de livres au monde. Si vous aimez les livres et que vous cherchez quelque chose d'ancien ou de nouveau ici, vous le trouverez. Le service est excellent et les choix sont infinis.

Vous ne serez jamais déçu lorsque vous visiterez Powell's Books. Ils ont la plus vaste collection de livres au monde. Si vous aimez les livres et que vous cherchez quelque chose d'ancien ou de nouveau ici, vous le trouverez. Le service est excellent et les choix sont infinis.

Powells city of book est vraiment cela. Tu as tout ce que tu veux. Je vais être en première année à l'université et je suis allé à Powells pour comparer les prix. Ils ont à la fois des livres neufs et d'occasion et j'ai fini par économiser de l'argent et trouver presque tous mes livres nécessaires. Pas étonnant qu'il soit si célèbre !

Powells city of book est vraiment cela. Tu as tout ce que tu veux. Je vais être en première année à l'université et je suis allé à Powells pour comparer les prix. Ils ont à la fois des livres neufs et d'occasion et j'ai fini par économiser de l'argent et trouver presque tous mes livres nécessaires. Pas étonnant qu'il soit si célèbre !

J'adore aller à la librairie Powell's ! Je suis un amoureux des livres, et c'est merveilleux de voir tous les livres d'occasion et neufs de TOUT type que vous pouvez imaginer. Je peux me perdre dans ce magasin pendant des heures à parcourir les allées en trouvant chaque livre sous le soleil, attendant juste d'être lu !

J'adore aller à la librairie Powell's ! Je suis un amoureux des livres, et c'est merveilleux de voir tous les livres d'occasion et neufs de TOUT type que vous pouvez imaginer. Je peux me perdre dans ce magasin pendant des heures à parcourir les allées en trouvant chaque livre sous le soleil, attendant juste d'être lu !

Cette librairie est pratiquement un pâté de maisons de la rue. Beaucoup de livres, neufs et d'occasion. Ils ont une bonne collection de cartes et de langues étrangères. Les ordinateurs sont idéalement situés à chaque coin pour aider le client à trouver ce qu'il veut. Le prix est correct pour les livres courants, mais il y a de fortes chances que vous ne trouviez pas les livres rares que vous recherchez ailleurs. C'est aussi un endroit idéal pour rencontrer des amis, tue rapidement le temps d'attente.

AVANTAGES : Bonne sélection, informations utiles
INCONVÉNIENTS : l'éclairage n'est que correct

À voir à Portland, Oregon

Cette librairie est pratiquement un pâté de maisons de la rue. Beaucoup de livres, neufs et d'occasion. Ils ont une bonne collection de cartes et de langues étrangères. Les ordinateurs sont idéalement situés à chaque coin pour aider le client à trouver ce qu'il veut. Le prix est correct pour les livres courants, mais il y a de fortes chances que vous ne trouviez pas les livres rares que vous recherchez ailleurs. C'est aussi un endroit idéal pour rencontrer des amis, tue le temps d'attente rapidement.

AVANTAGES : Bonne sélection, informations utiles
INCONVÉNIENTS : l'éclairage n'est que correct

Cet endroit est génial. Vous pouvez trouver à peu près tout dans cette immense librairie. Powell's se compose de plusieurs niveaux et pièces, remplissant un pâté de maisons. Le personnel est compétent et sympathique. Il existe également un certain nombre de kiosques que vous pouvez utiliser pour effectuer une recherche personnelle.

S'il y a quelque chose que vous ne trouvez pas, ils sont généralement en mesure de le commander pour vous. Ils ont également un certain nombre d'écrivains et d'autres artistes qui parlent parfois sur place.

Cet endroit est génial. Vous pouvez trouver à peu près tout dans cette immense librairie. Powell's se compose de plusieurs niveaux et pièces, remplissant un pâté de maisons. Le personnel est compétent et sympathique. Il existe également un certain nombre de kiosques que vous pouvez utiliser pour effectuer une recherche personnelle.

S'il y a quelque chose que vous ne trouvez pas, ils sont généralement en mesure de le commander pour vous. Ils ont également un certain nombre d'écrivains et d'autres artistes qui parlent parfois sur place.

Un point de repère local, et même connu à l'échelle nationale, ne jugez pas un livre par sa couverture : l'entrée principale de ce magasin de la taille d'un bloc le fait paraître légèrement scruzzé. Une fois à l'intérieur, cependant, vous pourriez vous perdre pendant des jours (bien qu'ils vous expulseront probablement avant que cela n'arrive), car l'endroit est un labyrinthe de livres neufs et d'occasion qui s'éparpillent dans toutes les directions. Il est certainement plus facile de s'asseoir à la maison et de « naviguer » sur Amazon.com, mais il y a encore quelque chose à dire sur l'approche pratique.

Un point de repère local, et même connu à l'échelle nationale, ne jugez pas un livre par sa couverture : l'entrée principale de ce magasin de la taille d'un bloc lui donne un air un peu scuzzy. Une fois à l'intérieur, cependant, vous pourriez vous perdre pendant des jours (bien qu'ils vous expulseront probablement avant que cela n'arrive), car l'endroit est un labyrinthe de livres neufs et d'occasion qui s'éparpillent dans toutes les directions. Il est certainement plus facile de rester à la maison et de « naviguer » sur Amazon.com, mais il y a encore quelque chose à dire sur l'approche pratique.

cet endroit est un paradis du livre sérieux. Il occupe un bloc carré complet, est une attraction touristique et vous pouvez y trouver n'importe quel livre ! Ils en ont même de rares épuisés non disponibles ailleurs. Il y a aussi un joli petit café où vous pouvez vous asseoir et lire votre nouvel achat tout en sirotant un café au lait ou autre. venez découvrir cet endroit ! Je vais même ici juste pour faire du lèche-vitrines.

AVANTAGES : très cool, ayez sérieusement tous les livres
INCONVÉNIENTS : peut se perdre si vous ne faites pas attention

cet endroit est un paradis du livre sérieux. Il occupe un bloc carré complet, est une attraction touristique et vous pouvez y trouver n'importe quel livre ! Ils en ont même de rares épuisés non disponibles ailleurs. Il y a aussi un joli petit café où vous pouvez vous asseoir et lire votre nouvel achat tout en sirotant un café au lait ou autre. descendez et découvrez cet endroit! je vais même ici juste pour magasiner "windows".

AVANTAGES : très cool, ayez sérieusement tous les livres
INCONVÉNIENTS : peut se perdre si vous ne faites pas attention

La cité des livres est un euphémisme. La sélection chez Powell's est incroyable, il y a tellement de livres que vous pouvez presque toujours trouver ce que vous cherchez. L'atmosphère est saine et authentique. Les kiosques informatiques sont très utiles pour trouver où chercher vos titres dans la Cité du livre et le personnel est très utile si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez. Se garer autour de Burnside peut être gênant, mais ils valident le stationnement si vous effectuez un achat.

La cité des livres est un euphémisme. La sélection chez Powell est incroyable, il y a tellement de livres que vous pouvez presque toujours trouver ce que vous cherchez. L'atmosphère est saine et authentique. Les kiosques informatiques sont très utiles pour trouver où chercher vos titres dans la Cité du livre et le personnel est très utile si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez. Se garer autour de Burnside peut être un problème, mais ils valident le stationnement si vous effectuez un achat.

C'est l'endroit où aller si vous cherchez à acheter du matériel de lecture. Ils ont des livres neufs et d'occasion (moins chers) pour tout le monde. C'est vraiment amusant de passer des heures à se perdre dans la monstrueuse librairie ! Ils ont également leur propre parking, ce qui peut être difficile à naviguer, mais c'est un avantage certain lorsque vous vous battez pour une place de stationnement au centre-ville.

Merveilleux labyrinthe de lecture

C'est l'endroit où aller si vous cherchez à acheter du matériel de lecture. Ils ont des livres neufs et d'occasion (moins chers) pour tout le monde. C'est vraiment amusant de passer des heures à se perdre dans la monstrueuse librairie ! Ils ont également leur propre parking, ce qui peut être difficile à naviguer, mais c'est un avantage certain lorsque vous vous battez pour une place de stationnement au centre-ville.

Livres, magazines, revues, jouets : cet endroit a tout pour plaire. Powells Downtown est la plus grande librairie que je puisse imaginer. Ils vendent des livres d'occasion et neufs, et leurs prix sont très raisonnables. Je pourrais passer toute la journée à Powells à lire et à regarder les gens. Leurs jouets sont aussi drôles. J'ai vu des figurines Poe et Einstein.

Livres, magazines, revues, jouets : cet endroit a tout pour plaire. Powells Downtown est la plus grande librairie que je puisse imaginer. Ils vendent des livres d'occasion et neufs, et leurs prix sont très raisonnables. Je pourrais passer toute la journée à Powells à lire et à regarder les gens. Leurs jouets sont aussi drôles. J'ai vu des figurines Poe et Einstein.

Je pense absolument que c'est la meilleure librairie du monde - c'est vraiment un peu écrasant lorsque vous explorez pour la première fois - le volume de livres est incroyable ! Mais les chambres à code couleur sont étonnamment bien organisées et le personnel est sympathique - un endroit idéal pour passer un après-midi pluvieux !

Je pense absolument que c'est la meilleure librairie du monde - c'est vraiment un peu écrasant lorsque vous explorez pour la première fois - le volume de livres est incroyable ! Mais les chambres à code couleur sont étonnamment bien organisées et le personnel est sympathique - un endroit idéal pour passer un après-midi pluvieux !

La taille de ce magasin est presque écrasante - mais dans le bon sens ! Je ne sais presque jamais par où commencer ! Si vous pouvez sortir de ce magasin sans dépenser tout votre argent, vous avez plus de volonté que moi !

La taille de ce magasin est presque écrasante - mais dans le bon sens ! Je ne sais presque jamais par où commencer ! Si vous pouvez sortir de ce magasin sans dépenser tout votre argent, vous avez plus de volonté que moi !

Cet endroit est tout simplement AWSOME. Yuo peut trouver presque andthing ici ! Ils ont des livres neufs et d'occasion. Le personnel est SUPER ! Et je trouve toujours quelque chose d'intéressant ! Je l'aime! Ils peuvent également retrouver les livres qui vous intéressent et qu'ils n'ont pas eus. En voyant leur sélection, je ne vois pas comment ils n'auraient pas quelque chose que tout le monde pourrait vouloir !! Vous devez vérifier cet endroit!

Cet endroit est tout simplement AWSOME. Yuo peut trouver presque andthing ici ! Ils ont des livres neufs et d'occasion. Le personnel est SUPER ! Et je trouve toujours quelque chose d'intéressant ! Je l'aime! Ils peuvent également retrouver les livres qui vous intéressent et qu'ils n'ont pas eus. En voyant leur sélection, je ne vois pas comment ils n'auraient pas quelque chose que tout le monde pourrait vouloir !! Vous devez vérifier cet endroit!

Magasin propre, grand choix. J'ai également acheté un livre via leur site Web --- réponse rapide pour les nouveaux livres, mais je n'ai pas eu de chance avec les livres d'occasion en ligne. Pourtant: se promener autour de Powells est un excellent moyen de tuer un après-midi et de faire des dégâts à votre portefeuille.

Magasin propre, grand choix. J'ai également acheté un livre via leur site Web --- réponse rapide pour les nouveaux livres, mais je n'ai pas eu de chance avec les livres d'occasion en ligne. Pourtant: se promener autour de Powells est un excellent moyen de tuer un après-midi et de faire des dégâts à votre portefeuille.

C'est vraiment une ville de livres. Le magasin principal occupe un pâté de maisons complet et a trois histoires de livres à la disposition des clients. Il y a plein de livres neufs et d'occasion dans tous les genres imaginables. Pour les vrais bibliophiles, un espace est dédié aux livres rares. Au rez-de-chaussée, il y a aussi un café spacieux. Les employés demandent que les sacs à dos ou les grands sacs soient enregistrés dans l'une des zones de caisse. En plus de vendre des livres, Powell's achète également des livres à ses clients, offrant de l'argent comptant ou du crédit en magasin. Powell's est idéalement situé le long des voies de tramway du centre-ville de Portland, sur la place fareless. J'éviterais cependant le parking si vous possédez une voiture plus grosse qu'une Mini-Cooper. C'est un accident qui attend de se produire.

L'une des plus grandes librairies indépendantes

C'est vraiment une ville de livres. Le magasin principal occupe un pâté de maisons complet et a trois histoires de livres à la disposition des clients. Il y a plein de livres neufs et d'occasion dans tous les genres imaginables. Pour les vrais bibliophiles, un espace est dédié aux livres rares. Au rez-de-chaussée, il y a aussi un café spacieux. Les employés demandent que les sacs à dos ou les gros sacs soient enregistrés dans l'une des zones de caisse. En plus de vendre des livres, Powell's achète également des livres à ses clients, offrant de l'argent comptant ou du crédit en magasin. Powell's est idéalement situé le long des voies de tramway du centre-ville de Portland, sur la place fareless. J'éviterais cependant le parking si vous possédez une voiture plus grosse qu'une Mini-Cooper. C'est un accident qui attend de se produire.


Powell’s City of Books à Portland, Oregon

Si vous vous identifiez comme un amoureux des livres, un accro du porno dans les bibliothèques, un chercheur de librairie indépendant ou un nerd amoureux de l'écrit, vous avez probablement passé votre juste part de temps à explorer les piles de petites boutiques. J'ai visité Powell sur la recommandation d'un ami de voyage qui a reconnu mon obsession pour la lecture et savait que j'irais à Portland, Oregon pour la première fois.

Ouvert depuis 1971, Powell's Books est le plus grand libraire indépendant des États-Unis. La mission de l'entreprise "est d'être la meilleure destination au monde pour les lecteurs, un endroit qui favorise une culture de la lecture et connecte les gens avec les livres qu'ils vont adorer". Le magasin abrite quelque chose pour tous les goûts.

À plusieurs niveaux, avec neuf grandes salles consacrées à différents genres d'œuvres, Powell's est un endroit où l'on peut se promener pendant des jours. Le café sur place est un endroit merveilleux pour se blottir avec une tasse chaude et un nouveau meilleur ami potentiel du livre de poche ou un endroit pour discuter d'écrivains, d'idéologies, de lectures hebdomadaires, etc.

J'ai eu le coup de foudre pour cet endroit. Livres. Partout. Personnellement, j'ai été particulièrement attirée par l'étagère Local Reads où j'ai découvert le travail de Miranda July (une auteure dont je n'arrivais pas à croire que je n'avais jamais entendu parler auparavant !).


La cité des livres de Powell

Voici ce que les membres de Trippy disent de Powell's City of Books :

"Il a l'une des grandes librairies restantes, Powell's City of Books." Voir plus

"2) Powell & 39s City of Books est une ENORME librairie neuve et d'occasion dans laquelle on se perd pendant quelques heures." Voir plus

"Il y a tout un pâté de maisons bordé et débordant de camions près de la ville des livres de Powell à 10th et Alder." Voir plus

"N'oublions pas de flâner dans la cité des livres de Powell." Voir plus

"Ne manquez pas non plus International Rose Test Garden Powell's City of Books." Voir plus

" Portland : la cité des livres de Powell !" Voir plus

"Cool à combiner avec Powell's City of Books qui est une institution de Portland." Voir plus

"Le marché du samedi de Portland, la ville des livres de Powell et moi-même ne l'avons pas encore fait, mais Glowing Greens brille dans le noir, le mini-golf semble adapté aux enfants et amusant!" Voir plus

"* Parcourir Powell's City of Books : Même si vos enfants ne sont pas totalement engagés dans la lecture, vous ne devriez pas manquer Powell's." Voir plus

" Powell's City of Books (juste un endroit sympa pour s'arrêter) est à proximité et le populaire Voodoo Donuts est à quelques pas de là." Voir plus

"Montez dans le tramway et vous pourrez vous diriger vers The Pearl et découvrir la ville des livres de Powell et vous perdre dans l'énormité des livres qu'ils stockent." Voir plus

" Powell's City of Books est également un endroit formidable à explorer pour les enfants et les jeunes esprits curieux." Voir plus

"Également à proximité se trouve la ville des livres de Powell, une institution de Portland." Voir plus

"Tant de brasseries, je ne suis allé que dans quelques-unes et je ne peux pas dire que je suis un connaisseur de bière, mais j'ai apprécié BridgePort BrewPub et Rogue Ales Public House dans le Pearl District, et pendant que vous êtes dans la région, vous devriez vous arrêter dans la Cité des Livres de Powell." Voir plus

"Le Pearl a d'excellents magasins, du café et n'oubliez pas de visiter la ville des livres de Powell." Voir plus


Powell's continuera à vendre le livre d'Andy Ngo en ligne

Le provocateur d'extrême droite Andy Ngo a peu de fans à Portland et son prochain livre n'a fait qu'accentuer ses adversaires.

Dans un e-mail à Portland mensuel, le journaliste Tuck Woodstock a dénoncé ce qu'ils considèrent comme un modèle clair de harcèlement et d'abus en ligne par Ngo.

“Over the last several months, Andy has used his massive social media platform to target dozens of journalists and protesters, sharing their identifying information with his 762K twitter followers alongside inflammatory and often false captions,” they write. “This has happened to such an extent that protest attendees started making, ‘I got doxed by Andy Ngo and all I got was this t-shirt’-style merch. Multiple protest attendees have experienced so much harassment after being targeted by Andy that they changed their addresses.

Now, in the wake of the assault on the US Capitol and the subsequent banishment of President Trump and many far-right radicals from social media, protesters in Portland demanded that Powell's remove Ngo's book from its inventory, many assembling outside the downtown store, leading management to close it early twice this week. Powell's announced Monday the book would be available online but not in stores, citing its longstanding policy of selling objectionable books. But Woodstock says the issue is bigger than that.

“I presume that the reason folks are asking Powell’s not to carry Andy's book is not (just) because they don't like him as a person,” they write, “it's because he has built a following by repurposing other journalists' content to create fake news narratives, and uses that following to direct harassment towards individual Portlanders. There's no reason to think that his book wouldn't be more of the same.”

Meanwhile, Emily Powell released a letter responding to the "hundreds of emails, calls, and social media comments" and explaining her decision to keep the book available online: "Our current fight does not feel virtuous. It feels ugly and sickening to give any air to writing that could cause such deep pain to members of our community. But we have always sold books that many of us would reject." The letter went out to the store's mailing list on Wednesday.


Local’s Guide to Powell’s Books

Rated by CNN as one of the coolest bookstores in the world, Powell’s Books, dubbed City of Books, is the largest independently owned bookstore in the world – selling both new and used titles for visitors and locals to enjoy.

Just how large is Powell’s Books? Well, for starters, it covers an entire city block. What’s more, it’s home to plus que one million books. Book worms, rejoice!

Needless to say, if you’re visiting Portland you MUST swing by Powell’s Books. This quick post will make your visit more informed and enjoyable.

Where is Powell’s Book Store?
  • Powell’s Books is right on the border of the Pearl District and Downtown. There are two entrances: Couch & 11 th (pictured below) and Burnside & 10 th .
  • The entrance on Burnside & 10 th is considered the main entrance (the first photo).
  • Official address: 1005 W Burnside St.

City of Books Hours
  • Powell’s City of Books is open daily from 9am to 10pm.
  • The store is surprisingly open 365 days a year (yes, really), which means you can visit Christmas day.
Parking at Powell’s Books

Street Parking

Street parking reigns supreme but is tough to find in this popular area.

  • Street parking is $2 per hour, 2 hour max.
  • Parking enforced Monday through Saturday from 8am to 7pm and Sunday from 1pm to 7pm.

SmartPark Garage | SW 10th & Yamhill

This is my preferred option but it’s a little further away.

Powell’s Café (Word Cup Coffee & Tea)
  • World Cup Coffee & Tea is located on the first floor. Enjoy a hot cup of tea (or coffee) while scanning through a book — An interview, or sorts, to determine the fit is right.
  • The café offers a full drink menu in addition to pastries and light meals (salads and sandwiches).
  • The cafe is open daily from 9am to 10:45pm.
Good to know before visiting
  • There is NO seating at Powell’s — visitors are encourage to peruse the aisles but not to sit and read.
  • Restrooms are located on the second floor, a code is required (ask a store associate).
  • Registers are located at both ends of the bookstore, by the entrances.

With about 3,000 customers every day, the bookstore gets busy. What’s more, that number doesn’t even include the additional 3,000 visitors per day that simply peruse the shelves.

Disposition

With over 68,000 square feet and 3,500 sections to peruse, Powell’s Books offers a very handy map for visitors (available for pickup throughout the store).

Breakdown of rooms by category

There’s 9 color-coded rooms at Powell’s Books. Here’s a list of sections found in each room.

First Floor
  • Orange Room: agriculture, cooking, film + tv, gardening, humor, music
  • Rose Room: child care, children’s, education, games, kids’ graphic novels, parenting, pets, trivia, young adult
  • Gold Room: fantasy, fiction, games, graphic novels, horror, manga, mystery + thrillers, role playing games, science fiction, true crimes,
  • Blue Room: classics, drama, fiction, literature, poetry, small press, westerns
  • Green Room: new arrivals, souvenirs.
Second Floor
  • Red Room : Americana, animals, anthropology, archaeology, atlases, audio books, automotive, aviation, birds, botany, economics, environmental studies, ethnic studies, feminist studies, gender studies, geology, hiking, history, languages, LGBTQ, maps, meteorology, military, native American studies, nature, nautical, outdoors, pacific northwest, politics, reference, sociology, transportation, travel
  • Purple Room: business, careers, child psychology, dance, health, investing, law, management, martial arts, metaphysics, mythology, philosophy, recovery, religions, self-help, sports, test guides, yoga
Third Floor
  • Pearl Room: architecture, art, astronomy, biology, chemistry, computing, crafts, engineering, home construction, interior design, math, photography, physics, science, weddings
  • Rare Book Room

Must Do: Visit the Rare Book Room
  • The Rare Book Room houses approximately 9,000 valuable books –ranging from autographed books, first editions and other collectable volumes. This is my favorite area to explore.
  • The Rare Book Room is open daily from 11am to 7pm.

Fun fact: The most expensive book in the Rare Book Room is $350,000, it’s the two volume History of the Expedition Under the Command of Captains Lewis and Clark to the Sources of the Missouri.

Events at Powell’s Books
  • Kids story time occurs every Saturday at 11am in the Rose Room.
  • Powell’s hosts frequent readings and events in the Pearl Room — click here for the event calendar.
    • I once met President Jimmy Carter at a book signing event at Powell’s – so cool!

    How to sell books at Powell’s

    Powell’s is happy to purchase used books based on the needs of the store at time of purchase.

    • To sell your books, use the entrance at Couch and 11 th .
    • Valid photo ID is required.
    • Books are bought daily from 9am to 8pm.
    • Powell’s does not accept outdated textbooks or old encyclopedia sets.
    • Powell’s offers approximately 50% more in Powell’s credit (redeemable in store or online) than in cash.

    Fun fact: Powell’s buys around 3,000 books a day.

    Location, location, location

    In addition to the flagship store on Burnside, Powell’s has 3 satellite locations:

    • Southeast Hawthorne Blvd: General bookstore plus focus on garden and cookbooks.
    • Beaverton: Large bookstore offering a wide selection of books.
    • Portland International Airport (PDX): Before security, close to Blue Star Donuts.

    History of Powell’s Books

    Started in 1971 by a man named Walter Powell who was inspired by his son’s success opening and managing a profitable bookstore in Chicago. Powell’s established an internet presence in 1993 and created a website in 1994 (before Amazon!).

    Afterward, in 1999, Powell’s expanded to include the entrance facing the Pearl District. A Pillar of Books was also added that depicts the eight greatest books in the world with a Latin inscription that reads, “Buy the book, read the book, enjoy the book, sell the book.”

    Acclamer
    • 2002 | USA Today cited Powell’s as one of America’s 10 best bookstores.
    • 2015 | CNN dubs Powell’s as one of the best bookstores in the world.

    I hope you enjoyed this quick guide to Powell’s Books in Portland, Oregon. We currently reside 6 blocks from the bookstore and swing by every chance we get.

    Finally, Powell’s Books and then Powell’s book store, as a result Powell’s City of Books.


    Contenu

    20th century Edit

    Powell's was founded by Walter Powell in 1971. His son, Michael Powell, had started a bookstore in Chicago, Illinois, in 1970 which specialized in used, rare, and discounted books, primarily of an academic and scholarly nature. In 1979, Michael Powell joined his father in Portland, right after his father's store was not offered a lease renewal within a year, they found the location that became its current headquarters. [1] Michael bought the bookstore from his father in 1982. [3]

    In 1984, [10] [11] Powell's opened its first branch store, in a suburban shopping center named Loehmann's Plaza [11] (later renamed Cascade Plaza), [12] near Washington Square. The new branch was not a replica of its City of Books location Powell was concerned that the "edgy" neighborhood of its headquarters location was limiting its customer base, so the new store was "fairly fancy" with white shelving, a tile floor, and banners over the aisles. [1] It was also four times the size of the typical chain bookstore. [3]

    A travel bookstore was established in 1985 on Pioneer Courthouse Square, and other stores followed, one a year for the next few years. [1] By the early 1990s, Powell's bookstores were part of the resurgence of the independent bookstore, which collectively made 32 percent of book sales in the U.S. [3] The travel store closed in 2005. [13]

    Powell's established its Internet presence in 1993, beginning with email and FTP-based access to its technical bookstore it has since expanded to incorporate fiction and other genres as a traditional ecommerce site. [14] Their website was established in 1994, before Amazon.com, and has contributed substantially to the chain's recent growth. [15]

    The City of Books location grew to its current size after an expansion that opened in 1999 it included a new entrance facing the Pearl District which featured the "Pillar of Books", a Tenino sandstone carving depicting a stack of eight of the world's great books, on a base with the inscription "Buy the book, read the book, enjoy the book, sell the book" in Latin. [3] For the year ending June 2000, Powell's revenue was $41.8 million. [3]

    21e siècle Modifier

    In 2002, Powell's was cited by États-Unis aujourd'hui as one of America's 10 best bookstores. [16]

    In January 2008, Powell's announced plans to expand the downtown City of Books by adding as many as two floors to the store's southeast corner. The expansion was due to add at least 10,000 square feet (930 m 2 ) of new retail space. [17] [18] [19] Plans submitted to the Portland Design Commission in November 2008 called for a rooftop garden atop the new addition and an "art cube" over a redesigned main entrance. [20]

    In March 2010, Michael Powell confirmed plans to hand over management of the business to his daughter Emily as of July. [1] That same month, Powell's announced it would close its technical bookstore on the North Park Blocks, moving its sections on math, science, computing, engineering, construction and transportation into "Powell’s Books Building 2" at the corner of 10th and Couch Street, near the main City of Books location the consolidation was in response to a five-year decline in brick-and-mortar sales of technical books in favor of online sales. [2]

    In October 2010, Powell's announced it had bought 7,000 books from the library of author Anne Rice Powell's offers these association copies on their website. [21] The bookstore was revealed as a charter member of the Google eBooks service when the news was announced by Google on December 6, 2010. [22]

    In June 2011, Powell's participated in Google Offers during that service's first month of operation according to TechCrunch—which characterized Powell's as a "Portland institution"—"5,000 Powell’s vouchers sold out in a matter of hours", making it "most popular deal in the month." [23]

    Starting in May 2012, [24] Powell's began offering access to print on demand books via the Espresso Book Machine. [25] [26]

    In early 2013, Emily Powell announced that Miriam Sontz, the company's chief operating officer, would take over as chief executive officer. [27]

    In late 2014 "Powell’s Books Building 2" was closed and the technical books at that location were moved into the main City of Books location.

    CEO Miriam Sontz retired in January 2019. [28] Emily Powell remains president and owner. [29]

    Labor relations Edit

    In 1991, following some post-holiday lay-offs, some of Powell's employees formed an organizing committee, seeking to become part of the Oregon Public Employees Union (OPEU). They got more than 35% of the employees to sign union cards but chose not to file for a union certification election because less than 65% had signed, a threshold suggested by the OPEU. [30] In response to issues identified by the organizing employees, Powell's updated and expanded its employee handbook in April 1992 with changes that addressed processes for problem solving and grievances, the probation and termination procedure, and other employee assistance, among other changes.

    In September 1998, email from Powell's managers announcing reductions in employee's wage increases prompted the creation of a new organizing committee of 26 employees. They chose the International Longshore and Warehouse Union (ILWU) because they could charter their own self-governing local union which would include about 350 employees serving in a variety of jobs in all stores and in the Internet, corporate, and shipping departments. By March 1999, they filed for a union certification election with the National Labor Relations Board. A month later, by a vote of 161–155, ILWU Local 5 became official. [30]

    In September 1999, ILWU Local 5 met for the first time with Powell's management, to begin the contract bargaining process. After some early successes, 2000 saw a slowdown in the discussions, followed by rallies, filings of unfair labor practices, an unsuccessful decertification campaign, a one-day shutdown of the shipping department (accompanied by the slashing of a van's tire), and federal mediation. A three-year contract was finally announced in August 2000. [30]

    In February 2011 Powell's announced the layoffs of 31 employees, over 7% of its unionized workforce, in “response to the unprecedented, rapidly changing nature of the book industry". It was the first round of layoffs since the store's workers formed a union. A union representative said that Powell's had reduced its workforce by about 40 in the prior year through attrition, but felt that layoffs were still necessary because of a decline in sales of new books and a rise in health care costs. [31]

    In response to the COVID-19 pandemic, Powell's announced the closing of its five locations and the termination of nearly all employees in mid-March 2020. [32] The letter released by CEO Emily Powell on March 17, 2020, did not disclose the exact number of employees that were laid off. However, roughly 85% of the 400 members of the company's unionized workforce were terminated. [33] More than 100 former staffers were then rehired to fulfill a large surge of online orders, but the union pointed out that only 49 were union-represented, and that the rest were managers who were now doing front-line work normally done by represented employees. [34] [35]

    Politique Modifier

    Powell's Books was a key opponent of Oregon's Measure 97, which would have raised corporate taxes to fund schools, healthcare and senior services. Michael Powell contributed $25,000 to the opposition campaign. [36] Powell's Books was featured in television ads for the No campaign, [37] and Emily Powell signed a statement opposing the measure in the voter's pamphlet. [38]

    In addition to its "City of Books" location, Powell's Books also has several smaller stores:


    Inside Indie Bookstores: Powell’s Books in Portland, Oregon

    Few independent bookstores are more iconic than Powell's Books. Even readers who've never been to Portland, Oregon, know about the store from its ads in places like the New yorkais, or from its prominent online presence, or from its reputation as the largest new- and used-book store in the world. The "City of Books," as the four-story flagship store on West Burnside is known, occupies an entire city block, and carries more than one million books. The sixty-eight-thousand-square-foot space is divided into nine color-coded rooms, which together house more than 3,500 sections. From the moment you walk in, it feels as if you could find anything there. (And if you can't, try one of the seven branch stores in five other locations throughout Portland, specializing in everything from technical books to home and garden.)

    I was early for my interview with owner Michael Powell, so I decided to get a coffee in the attached café. Like the bookstore itself, the guiding aesthetic is simplicity—no overstuffed chairs, no fireplace, no decorations on the salmon-colored walls other than some taped-up flyers for local bands and a Buddhist meditation group. Not that anyone seems to notice. While I was there, every single person I encountered was reading. At the table nearest me a high school girl in cat-eye glasses and a ski cap read Lucy Knisley's French Milk (Epigraph Publishing, 2000), with a stack of David Sedaris waiting at her elbow. A well-dressed elderly woman flipped through the Oregonian not too far away. And on the other side, near the windows, a young woman with black hair and piercings through both her cheeks was making a list of recipes from The Garden of Vegan (Arsenal Pulp Press, 2003). Filling the rest of the tables were hipsters in zip-up sweatshirts and Chuck Taylor All Stars, a young father in a shirt and tie with his two children, construction workers wearing Carhartt overalls, and women with trendy bags and knee-high leather boots. All were reading. Here was a microcosm of the store: A diversity of people and interests, sure, but what's most important in Powell's is neither image nor decor but the books themselves.

    This is not to say that the store doesn't have a unique vibe. Like Michael Powell himself, there is a straightforwardness to Powell's that puts a person at ease. When the owner and I met, he was dressed casually in jeans and a pullover sweater. And though he had to attend a black-tie community event later that night, he was generous with his time, walking me through both the history of the business and the store itself—how the portion of the building with terrazzo floors had originally been an American Motors dealership how when they built the newer sections of the store, more than a decade ago, they'd intentionally left the concrete floors bare because the industrial feel not only complemented the plain, pine bookcases but also added to the laid-back atmosphere and how proud he is that their foreign-language section alone accommodates more than thirty thousand titles.

    Michael Powell's philosophy on bookselling is simple: He wants to provide people with books. He has no interest in telling people quelle lire. Nor would he ever judge a person by the type of books she purchases. New or used, dime-store paperback or first-edition hardcover, manga or metaphysics, all are equally at home on his shelves.

    This sense of equality permeates every aspect of the Powell's business model, from the practice of shelving used and new books side by side in each section, to the store's long-standing advocacy on free-speech issues, to the fact that its five hundred employees are unionized and have a matching 401(k) plan. Likewise, Powell may be the boss, but it's clear that he also sees himself as a fellow employee. When we left the downtown location and he drove me across town to the former ball-bearing warehouse that is now the site of the online bookselling operations, no one had to "look busy" when the owner arrived. Instead, they chatted with him as we walked through the facility, offering updates on their various ongoing projects, including ideas for how best to recycle used packaging materials. The warehouse, which feels like an airplane hangar but with the sound of jazz floating in the air, processes up to three thousand online orders daily. And 70 percent of those are single-title orders, a fact that amazes Powell, a logical man who never ceases to be surprised or impressed by his customers, even when they pay more than twenty dollars to have a four- dollar book shipped overnight. It makes him wonder aloud how he can better meet their needs.

    This, then, might be the trait that best characterizes Michael Powell: curiosity. He is endlessly curious about the world, about his employees' ideas, about what his customers want to read, and about innovative ways to do business. It is a trait that has served him well during his last four decades of bookselling. And though he'll officially hand over the reins of the business to his daughter, Emily, in July, when he turns seventy, one gets the sense that Powell will always be dreaming of how to connect books and people. Because it's clear that he loves them both.

    How did you become a bookseller?
    In the mid-sixties I ran a little student co-op [at the University of Chicago] where students could sell textbooks and other books on consignment. I also rode my bike around to various thrift shops in the general area and went to the Sunday morning flea market called Maxwell Street—which was very famous in its day in Chicago—to buy books and put them on consignment. Then I sold books by catalogue for a couple years to university libraries, mostly out-of-print social science and history, before I opened my first store in 1970, in Chicago.

    Early on, I was thinking of opening a store in Santa Fe, New Mexico, because my wife and I had traveled to Santa Fe and saw it for the first time and everybody falls in love with Santa Fe the first time. She was being offered a job as a Montessori teacher there and I was going to open a bookstore when I got a phone call from a mentor in Hyde Park, in Chicago. He wanted to move his store because he'd been attacked by a customer.

    He'd found a new location that was closer to campus, and the reason it was currently vacant was that the Weathermen had firebombed its previous occupant out of existence and he didn't want to go back into it, he was too nervous. And the university—well, not exactly the university, but whoever was in charge of organizing these things—had approached my friend. However, the space was too big for him he wanted to take only half of it. So he said to me, "You take half and do mostly paperbacks, and I'll do hardbacks." And I said, "I could do that, but I don't have the money." My wife says I was always good for twenty bucks but never for a hundred. And he said, "There are some professors who would like to talk to you about that they're kind of the patron saints of bookstores." There were three of them: Morris Janowitz, Edward Shils, and the third one was Saul Bellow. Morris Janowitz, who was the lead, came to me and said, "What would you need?" I had no idea. So I said—and this is, remember, 1970—I said, "Probably three thousand dollars." And he said, "We can do that. We can loan you three thousand dollars." Then I said, "But, you know, I've got a problem. I don't know how quickly this will get up and running. And there's all the rent." So he said, "We can help with rent, too, for a little while." Rent was, I think, a hundred dollars a month. So, okay, now they're rehabbing the building and there's some time before I can occupy it. So my wife and I take a thousand of the three thousand and we travel across the country to Oregon to visit my folks. [Laughter.]

    When we were back in Chicago, I took the remaining two thousand dollars and bought some books. A friend and I built some shelves, and we opened. Like I was saying, it was a small, small store. But we did well. The students, of course, liked used paperbacks. They thought that was great. At some point my neighbor moved away and I took his space. Then there was another business in the back. and when they went away I took that space. So, ultimately, it was about four thousand square feet.

    And then my dad [who had come to Chicago to work in the bookstore] went back to Portland in 1971. He opened his shop, moved once into a space of about ten thousand square feet, and had begun to introduce new books into the mix, shelving them side by side with used books. In 1979 he said, "You know, now wouldn't be a bad time if you're interested in coming back." I always thought I would come back. I always thought of myself as an Oregonian, always kept my Oregon driver's license. And I said, "Yeah, I'd like to do that." There had been a huge snowstorm in Chicago that winter we'd had an infant—she was born in November—and we had to get out of the neighborhood we were in. It wasn't suitable for raising a family, and I'd had it with the weather. So coming back to Oregon sounded great to me.

    Well, the night before we left Chicago, my dad called. He said, "I've got some news: We've lost our lease." Our landlord, which was a brewery, had wanted to take the space back and had given us a year to find a new location. So we spent that year searching, and we found the space that is currently Powell's Books. In the mid-eighties, we started opening branch stores. I was always curious about new ways to do things with books I didn't want just to replicate anything. And one of the questions was if we could do our new-used mix and do it in the suburbs, where everybody's perception was that it would have to be Borders or Barnes & Noble or something.


    Voir la vidéo: PORTLAND OREGON: Downtown, Best Food, Powells Books, and Fall Foliage