Nouvelles recettes

Gâteau des Carpates

Gâteau des Carpates


Pour commencer, nous passons à préparation des feuilles des Carpates: séparer les blancs d'œufs des jaunes, puis battre les blancs d'œufs avec 4 cuillères à soupe de sucre. Battez séparément les jaunes avec les 2 cuillères à soupe de sucre restantes et l'essence de vanille. Nous allons ajouter les jaunes d'œufs battus sur les blancs d'œufs, en mélangeant légèrement avec une cuillère de haut en bas. Ajouter ensuite la farine et mélanger jusqu'à ce que la composition devienne homogène. A partir de cette composition, nous allons cuire 2 feuilles dans la plaque du four que nous avons recouverte de papier sulfurisé. Cuire les feuilles environ 15 minutes dans un four bien chauffé.

Pour la crème procédez comme suit : battez bien les œufs puis ajoutez le sucre et l'eau. Ensuite, nous placerons le récipient dans un bain de vapeur en remuant constamment avec la cible jusqu'à ce que la composition s'épaississe. Mettre le bol de côté et ajouter le cacao et bien mélanger jusqu'à ce que tout soit incorporé et laissé refroidir. Une fois la crème refroidie, ajoutez la margarine (qui a été laissée à température ambiante pour bien ramollir) et l'essence de rhum.

Pour l'assemblage on va faire ça : on va couper chaque feuille en trois parties égales, après quoi les feuilles sont graissées avec de la crème au cacao (j'en ai gardé un peu pour mettre par dessus en l'absence de glaçage). Une fois toutes les feuilles graissées, la dernière restant non graissée sur le dessus, nous la mettrons au réfrigérateur jusqu'à ce que la crème durcisse. Retirer ensuite du froid et couper en trois carrés. Chaque carré tournera du côté où l'on voit les feuilles graissées et sera coupé en diagonale après quoi ils seront joints avec de la crème du côté laissé sans crème. On va graisser les triangles ainsi obtenus avec de la crème. Ensuite, il sera remis au réfrigérateur, après quoi il sera portionné et bien sûr servi.


Gâteau des Carpates

Le gâteau des Carpates est un délicieux dessert polonais avec de la crème à la vanille et une croûte tendre. Le gâteau est préparé à partir d'une pâte similaire à celle des éclairs, dans le sens où il est également cuit avec de la farine échaudée.

Le nom du gâteau est donné par la croûte spéciale qui se forme après la cuisson, qui a l'apparence de montagnes ridées.


Allumez le four pour chauffer.

Mettre tous les ingrédients dans un bol dans l'ordre indiqué, sauf la farine qui est ajoutée progressivement, et pétrir jusqu'à obtenir une pâte non collante. Divisez la pâte en 8. Sur le fond d'une poêle graissée à l'huile, étalez une feuille avec un rouleau à pâtisserie. Mettez la plaque au four jusqu'à ce que la feuille soit bien dorée, puis retirez-la délicatement de la plaque et placez-la sur un papier journal. Faire de même avec le reste de la pâte.

Dans une grande casserole, caraméliser le sucre, puis ajouter le beurre et mâcher jusqu'à ce qu'il fonde. Versez les 3/4 du lait dans la casserole et poursuivez la cuisson en mâchant de temps en temps. Le reste du lait est mélangé avec de la farine et de l'essence de rhum. Lorsque tout le sucre dans le bol a fondu, ajoutez le lait avec la farine et l'essence dessus et mâchez continuellement jusqu'à ce qu'il épaississe. A la fin, ajoutez les noix moulues.

Remplissez une tasse de crème et réservez au frais jusqu'au lendemain.

Mettez la crème chaude sur la première feuille, ajoutez la deuxième feuille, et la crème et ainsi de suite, en terminant par une feuille. Placer le gâteau dans un endroit frais, et placer un poids dessus pour que les feuilles soient pressées (j'ai mis une fourrure et quelques pots pleins, uniformément répartis sur la surface du gâteau).

Le lendemain, coupez le gâteau en 3 longueurs. Chaque partie est coupée en diagonale et dans le sens de la longueur, ce qui donne deux triangles. Ces triangles sont collés avec la crème mise de côté la veille. Les trois montagnes résultantes sont soigneusement placées sur une assiette ou un grand plateau et le glaçage est préparé comme suit : chocolat haché, chantilly, cacao et sucre sont mis dans une casserole sur le feu jusqu'à ce que tout le chocolat fonde. Il est ensuite laissé refroidir, après quoi les montagnes en sont graissées.

Sur deux des montagnes, j'ai mis des noix moulues et sur l'une, j'ai mis de la noix de coco.


Allumez le four pour chauffer.

Mettre tous les ingrédients dans un bol dans l'ordre indiqué, sauf la farine qui est ajoutée progressivement, et pétrir jusqu'à obtenir une pâte non collante. Divisez la pâte en 8. Sur le fond d'une poêle graissée à l'huile, étalez une feuille avec un rouleau à pâtisserie. Mettez la plaque au four jusqu'à ce que la feuille soit bien dorée, puis retirez-la délicatement de la plaque et placez-la sur un papier journal. Faire de même avec le reste de la pâte.

Dans une grande casserole, caraméliser le sucre, puis ajouter le beurre et mâcher jusqu'à ce qu'il fonde. Versez les 3/4 du lait dans la casserole et poursuivez la cuisson en mâchant de temps en temps. Le reste du lait est mélangé avec de la farine et de l'essence de rhum. Lorsque tout le sucre dans le bol a fondu, ajoutez le lait avec la farine et l'essence dessus et mâchez continuellement jusqu'à ce qu'il épaississe. A la fin, ajoutez les noix moulues.

Remplissez une tasse de crème et réservez au frais jusqu'au lendemain.

Mettez la crème chaude sur la première feuille, ajoutez la deuxième feuille, et la crème et ainsi de suite, en terminant par une feuille. Placer le gâteau dans un endroit frais, et placer un poids dessus pour que les feuilles soient pressées (j'ai mis une fourrure et quelques pots pleins, uniformément répartis sur la surface du gâteau).

Le lendemain, coupez le gâteau en 3 longueurs. Chaque partie est coupée en diagonale et dans le sens de la longueur, ce qui donne deux triangles. Ces triangles sont collés avec la crème qui a été mise de côté la veille. Les trois montagnes résultantes sont soigneusement placées sur une assiette ou un grand plateau et le glaçage est préparé comme suit : chocolat haché, chantilly, cacao et sucre sont mis dans une casserole sur le feu jusqu'à ce que tout le chocolat fonde. Il est ensuite laissé refroidir, après quoi les montagnes en sont graissées.

Sur deux des montagnes j'ai mis des noix broyées, et sur une j'ai mis de la noix de coco.


Allumez le four pour chauffer.

Mettre tous les ingrédients dans un bol dans l'ordre indiqué, sauf la farine qui est ajoutée progressivement, et pétrir jusqu'à obtenir une pâte non collante. Divisez la pâte en 8. Sur le fond d'une poêle graissée à l'huile, étalez une feuille avec un rouleau à pâtisserie. Mettez la plaque au four jusqu'à ce que la feuille soit bien dorée, puis retirez-la délicatement de la plaque et placez-la sur un papier journal. Faire de même avec le reste de la pâte.

Dans une grande casserole, caraméliser le sucre, puis ajouter le beurre et mâcher jusqu'à ce qu'il fonde. Versez les 3/4 du lait dans la casserole et poursuivez la cuisson en mâchant de temps en temps. Le reste du lait est mélangé avec de la farine et de l'essence de rhum. Lorsque tout le sucre dans le bol a fondu, ajoutez le lait avec la farine et l'essence dessus et mâchez continuellement jusqu'à ce qu'il épaississe. A la fin, ajoutez les noix moulues.

Remplissez une tasse de crème et réservez au frais jusqu'au lendemain.

Mettez la crème chaude sur la première feuille, ajoutez la deuxième feuille, et la crème et ainsi de suite, en terminant par une feuille. Placer le gâteau dans un endroit frais, et placer un poids dessus pour que les feuilles soient pressées (j'ai mis une fourrure et quelques pots pleins, uniformément répartis sur la surface du gâteau).

Le lendemain, coupez le gâteau en 3 longueurs. Chaque partie est coupée en diagonale et dans le sens de la longueur, ce qui donne deux triangles. Ces triangles sont collés avec la crème qui a été mise de côté la veille. Les trois montagnes résultantes sont soigneusement placées sur une assiette ou un grand plateau et le glaçage est préparé comme suit : chocolat haché, chantilly, cacao et sucre sont mis dans une casserole sur le feu jusqu'à ce que tout le chocolat fonde. Il est ensuite laissé refroidir, après quoi les montagnes en sont graissées.

Sur deux des montagnes j'ai mis des noix broyées, et sur une j'ai mis de la noix de coco.


Mélanger les ingrédients pour les feuilles, diviser en 12 parts égales et cuire 12 feuilles au fond d'une plaque.

Pour la crème, brûlez le sucre en deux, puis trempez-le avec de l'eau. Une fois fondu, ajoutez 500 ml de lait et ajoutez la farine dans l'autre moitié. Faites bouillir le tout en remuant constamment. À la fin, ajoutez la margarine et les épices.

Pour la crème II, mettre l'eau, le sucre, le cacao sur le feu et faire bouillir le tout jusqu'à ce que le sucre fonde, puis ajouter la margarine. Une fois refroidi, ajoutez les noix et l'essence. Pour le glaçage, faire bouillir tous les ingrédients et porter à ébullition. Ensuite, commencez à assembler le gâteau. Mettez une feuille graissée avec du sucre brûlé, puis placez une feuille graissée avec de la crème de cacao froide et ainsi de suite. Laissez-le au froid jusqu'au lendemain. Coupez le gâteau en carrés, puis en triangles et placez-le en forme de pyramide, en collant deux triangles ensemble avec la crème.

Verser le glaçage chaud sur les côtés et garnir de noix moulues ou de sucre brûlé.

Le gâteau des Carpates est laissé à ramollir les feuilles pendant quelques heures, après quoi il peut être servi.


Mélanger les ingrédients pour les feuilles, diviser en 12 parts égales et cuire 12 feuilles au fond d'une plaque.

Pour la crème, brûlez le sucre en deux, puis trempez-le avec de l'eau. Une fois fondu, ajoutez 500 ml de lait et ajoutez la farine dans l'autre moitié. Faites bouillir le tout en remuant constamment. À la fin, ajoutez la margarine et les épices.

Pour la crème II, mettez l'eau, le sucre, le cacao sur le feu et faites bouillir le tout jusqu'à ce que le sucre fonde, puis ajoutez la margarine. Une fois refroidi, ajoutez les noix et l'essence. Pour le glaçage, faire bouillir tous les ingrédients et porter à ébullition. Ensuite, commencez à assembler le gâteau. Mettez une feuille graissée avec du sucre brûlé, puis placez une feuille graissée avec de la crème de cacao froide et ainsi de suite. Laissez-le au froid jusqu'au lendemain. Coupez le gâteau en carrés, puis en triangles et placez-le en forme de pyramide, en collant deux triangles avec la crème.

Verser le glaçage chaud sur les côtés et garnir de noix moulues ou de sucre brûlé.

Le gâteau des Carpates est laissé à ramollir les feuilles pendant quelques heures, après quoi il peut être servi.


Mélanger les ingrédients pour les feuilles, diviser en 12 parts égales et cuire 12 feuilles au fond d'une plaque.

Pour la crème, brûlez le sucre en deux, puis trempez-le avec de l'eau. Une fois fondu, ajoutez 500 ml de lait et ajoutez la farine dans l'autre moitié. Faites bouillir le tout en remuant constamment. À la fin, ajoutez la margarine et les épices.

Pour la crème II, mettez l'eau, le sucre, le cacao sur le feu et faites bouillir le tout jusqu'à ce que le sucre fonde, puis ajoutez la margarine. Une fois refroidi, ajoutez les noix et l'essence. Pour le glaçage, faire bouillir tous les ingrédients et porter à ébullition. Ensuite, commencez à assembler le gâteau. Mettez une feuille graissée avec du sucre brûlé, puis placez une feuille graissée avec de la crème de cacao froide et ainsi de suite. Laissez-le au froid jusqu'au lendemain. Coupez le gâteau en carrés, puis en triangles et placez-le en forme de pyramide, en collant deux triangles ensemble avec la crème.

Verser le glaçage chaud sur les côtés et garnir de noix moulues ou de sucre brûlé.

Le gâteau des Carpates est laissé à ramollir les feuilles pendant quelques heures, après quoi il peut être servi.


Mélanger les ingrédients pour les feuilles, diviser en 12 parts égales et cuire 12 feuilles au fond d'une plaque.

Pour la crème, brûlez le sucre en deux, puis trempez-le avec de l'eau. Une fois fondu, ajoutez 500 ml de lait et ajoutez la farine dans l'autre moitié. Faites bouillir le tout en remuant constamment. À la fin, ajoutez la margarine et les épices.

Pour la crème II, mettez l'eau, le sucre, le cacao sur le feu et faites bouillir le tout jusqu'à ce que le sucre fonde, puis ajoutez la margarine. Une fois refroidi, ajoutez les noix et l'essence. Pour le glaçage, faire bouillir tous les ingrédients et porter à ébullition. Ensuite, commencez à assembler le gâteau. Mettez une feuille graissée avec du sucre brûlé, puis placez une feuille graissée avec de la crème de cacao froide et ainsi de suite. Laissez-le au froid jusqu'au lendemain. Coupez le gâteau en carrés, puis en triangles et placez-le en forme de pyramide, en collant deux triangles avec la crème.

Verser le glaçage chaud sur les côtés et garnir de noix moulues ou de sucre brûlé.

Le gâteau des Carpates est laissé à ramollir les feuilles pendant quelques heures, après quoi il peut être servi.


Recettes de confiserie authentiques et ingrédients # 8211

À ma grande surprise, j'ai trouvé qu'absolument tout les recettes originales contiennent des ingrédients naturels de qualité & # 8211 beurre (pas de margarine), crème fouettée naturelle (il n'y avait pas de merde de légumes Hulala à l'époque), poudre de cacao, noix, noisettes, fruits frais, zeste de citron ou d'orange, écorces d'orange confites (recette ici), amandes grillées etc.

Même les saveurs sont naturelles ! Là où il est dit rhum, il est précisé que c'est du vrai rhum. Il en va de même pour les arômes du café (un & # 8222schwarz & # 8221 & # 8211 est fait, c'est-à-dire un expresso) ou des liqueurs de fruits (pas des essences !). L'exception est la vanille qui est remplacée par & # 8222vanilin & # 8221 dans certaines recettes & # 8211 J'utiliserai des gousses de vanille ou du sucre vanillé (qui est également à base de vanilline).

Il est évident que dans le & # 821780, en pleine crise communiste, les confiseries ont dû composer avec les matières premières alors sur le marché et ont remplacé le beurre par de la margarine, le cacao par du sirop de sucre brûlé et les arômes naturels par des essences. La crème fouettée naturelle a été multipliée par de la mousse de blanc d'œuf et la noix hachée pour le barot a été remplacée par des biscuits hachés (gênant & #8230mais c'était le cas).

Un autre aspect qui mérite d'être mentionné est manque total de levure chimique de ces recettes ! Il n'est mentionné qu'une seule fois (sur un total de 200 pages) comme agent détachant chimique rarement utilisé dans certains biscuits allégés. La levure chimique n'apparaît même PAS dans les recettes de gâteaux !

Je suis heureux que mes propres théories selon lesquelles la levure chimique aient été confirmées NE PAS a quelque chose à rechercher dans les gâteaux ou les dessus de gâteaux ! L'air incorporé par battage est le meilleur agent détachant naturel, c'est celui qui donne la texture & # 8222 moelleuse & # 8221, aérée (sic) des fours. Dans le cas des biscuits, c'est la matière grasse (beurre ou saindoux) qui le rend tendre, pas la levure chimique.

Voici le cataif classique avec chantilly et nouilles & #8211 comme autrefois à La Scala & #8211 recette ici.


Comment faire la meilleure crème pour ce délicieux gâteau ?

La crème pour le gâteau des Carpates est simple à faire et elle est si savoureuse que vous la préparerez pour d'autres desserts. C'est une crème caramel au chocolat, une excellente combinaison si vous me demandez. J'adore le caramel, et le chocolat est une de mes passions. En parlant de chocolat, dans cette crème j'ai utilisé du chocolat pour des gâteaux de Kandia avec 50% de cacao. La pâte de cacao utilisée pour ce chocolat, et pour tous les produits Kandia en fait, est d'une qualité supérieure. L'arôme est clair, propre - de chocolat, suivi de notes de café et de noix, qui équilibrent les notes légères de bois et les notes délicates de fruits. Toutes ces caractéristiques définissent un profil gustatif équilibré et rond avec un goût de chocolat spécifique.

Pour durcir au réfrigérateur, j'ai ajouté de la crème et du beurre des Carpates au gâteau. Il aide à la texture de la crème, la rend brillante, fine et très savoureuse. Le chocolat fond directement dans la crème, tout comme le beurre, donc la crème est super facile à faire. Après avoir fait la crème, il ne nous reste plus qu'à remplir les feuilles et laisser le gâteau au réfrigérateur. Pour voir comment on peut le couper pour lui donner une forme de montagne, il faut bien regarder recette vidéo. N'ayez pas peur, ce n'est rien de compliqué. Il suffit de couper le gâteau en diagonale et de coller les moitiés pour qu'il ressemble à une montagne. Si vos gâteaux d'enfance vous manquent, essayez ma recette de rouleau de biscuits aux pépites de chocolat, il est aussi savoureux et facile à préparer.